3 étapes pour construire une entreprise collaborative

image-300x200Investir dans des outils technologiques qui encouragent l’innovation et connectent les actionnaires aidera à accélérer la collaboration, seulement si les gens savent comment utiliser ces outils. Autrement, au lieu d’accélérer la collaboration, vous aurez simplement acheté des équipements dispendieux qui risquent de prendre la poussière.

C’est pourquoi adopter la technologie est tout aussi important que la technologie en elle-même, et ce, afin de faire avancer la collaboration au sein de votre organisation.

Initier l’adoption de l’utilisateur

Que faut-il pour que l’utilisateur adopte la technologie efficacement? De manière générale, une équipe de formation est assemblée et est informées du contenu à couvrir lors d’une session de formation. Une approche plus efficace est d’initier l’adoption, en utilisant une approche de haut en bas pour communiquer sa vision. Tous les sponsors de collaboration profiter de l’opportunité et appliquer la collaboration. Comment pouvez-vous capitaliser sur cette opportunité?

  • Utilisez les périodes de formation pour explorer les avantages de la technologie de collaboration
  • Renforcez les façons dont la collaboration aide à atteindre les résultats entrepreneuriaux
  • Comprendre comment l’adoption de l’utilisateur encourage le RSI des technologies de collaboration
  • Évitez ces 5 erreurs communes dans l’adoption de la technologie par l’utilisateur

L’approche en 3 étapes pour une adoption de technologie efficace

Utiliser cette approche vous mènera à une adoption de technologie fructueuse.

  • Estimation
  • Implémentation
  • Évaluation

Il est important de noter qu’afin d’obtenir un vrai changement d’attitude, une stratégie et des ressources sont nécessaires (cela prendra également du temps).

  1. Estimation

Durant la phase d’estimation, il est important de déterminer les déficits de stratégie qui préviennent l’atteinte des buts collaboratifs d’une entreprise. Afin d’effectuer une bonne estimation, tout le monde doit conserver une ouverture d’esprit et éviter d’affronter le processus avec une solution prédéterminée. Les estimations doivent être approfondies et incluent l’examen des besoins de l’organisation dans trois éléments de collaboration : la culture, le processus et la technologie. Commencez à collaborer en apportant d’autres ressources telles que les RH, la comptabilité et l’IT afin de déterminer l’état actuel de l’organisation. Décrivez l’état désiré et tracez la route entre les deux. L’estimation devrait arriver à identifier les meilleures solutions pour atteindre le but désiré par l’organisation. Plusieurs organisations croient que la formation aidera à combler le déficit, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Peut-être que l’estimation indiquera des déficits dans les processus? Les déficits peuvent être comblés. Par exemple, ajuster la manière dont une commande est placée. Un déficit de culture pourrait demander des changements stratégiques approfondies qui affecteront la manière dont une organisation fonctionne. Il est important que les dirigeants puisent le savoir de leur département de formation en complétant une estimation des besoins avant d’effectuer la formation. Les dirigeants devraient aussi encourager les autres départements à collaborer durant la phase d’estimation afin de s’assurer que l’information partagée aide à définir le terrain pour la phase suivante, qui est la stratégie d’implémentation.

  1. Implémentation

Le travail d’équipe est vital durant l’étape d’implémentation. Par exemple, l’introduction de la vidéoconférence comme initiative à travers la compagnie, devrait inclure plusieurs actionnaires. La planification et le processus d’implémentation devraient inclure un partenariat entre l’IT, la Comptabilité, l’Administration de Projets, la Formation et un sponsor dirigeant. Tous les partenaires devraient participer en partageant leur savoir et connaissances afin de développer et exécuter le plan. Une collaboration et un partage des idées à un double résultat : un plan innovateur et un meilleur engagement mènent à un taux d’adoption plus élevé. Lorsque vous implémentez une mesure d’amélioration de l’entreprise, un apprentissage et développement professionnel seront recommandés, sous forme de courtes sessions de formation. Ceci permet aux gens d’avoir la chance d’absorber ce qu’ils apprennent et aux formateurs de renforcer les concepts. Les changements véritables se produisent lorsque ce qui est enseigné devient la norme. Les ‘élèves’ doivent être encouragés à adopter les attitudes qui supportent la stratégie d’amélioration de l’entreprise; c’est là que se produit un changement organisationnel tangible. Faites du processus d’implémentation une évolution, et non une révolution.

  1. Évaluation

En anglais, il y a un proverbe connu disant : “What gets focused on gets done’’, ou ‘ce sur quoi on se concentre s’accomplit’. Voilà ce qu’est la phase d’évaluation. C’est un temps où les organisations devraient évaluer ce qui se produit après la formation et ceci devrait être effectué directement après la formation – disons 4 à 6 mois après. Une bonne évaluation devrait inclure :

  • Mesures des métriques clés pouvant être utilisées afin de déterminer le niveau de succès des améliorations et de l’adoption de la nouvelle technologie
  • Identifier les nouveaux déficits ou solutions
  • Peaufiner et rediriger le but

Le travail d’équipe est important dans cette phase aussi. Pour une évaluation plus en profondeur, considérez utiliser des groupes focus comme outil. Deux groupes focus devraient être mis en place, avec :

  • Des actionnaires qui étaient engagés dans la planification et implémentation de la stratégie
  • Des employés qui sont impactés afin de leur permettre de partager leur savoir et expérience.

Partagez les commentaires ouvertement. Célébrez les réussites.

Le savoir collecté à l’étape d’évaluation vous permettra d’obtenir une meilleure compréhension du niveau de collaboration au sein de votre entreprise et aidera votre organisation à développer des plans plus informés pour les implémentations futures.

“I hear and I forget, I see and I remember, I do and I understand.”

– Confucius

Confucius (philosophe Chinois & réformateur, 551 av. JC – 479 av. JC) a dit : ‘, “J’entends et j’oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.” Ceci s’applique aussi lorsque vous utilisez la collaboration lors de l’estimation, implémentation et évaluation des changements au sein de votre organisation.

La technologie de collaboration qui est adoptée par les employés permet à l’organisation de vraiment profiter des avantages de la technologie, encourage une culture de partage de connaissances, appréciation des défis et succès et devenir plus flexible et compétitif.

Si vous désirez obtenir plus d’information sur les 3 étapes pour construire une entreprise collaborative, contactez-nous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *