Community Engagement – The ‘Heart of Change’ in Intelligent Communities

Communities trying to achieve “Intelligence” are simply trying to solve challenges and capture opportunities that will lead to a better quality of life for its residents and partners. Although technology is a very significant part of helping communities become more ‘Intelligent’, it is really the truth that comes out of ‘Community Engagement’ that moves communities forward.

Déplacer l’Aiguille de Collaboration de votre Entreprise

Comment se déplacer du 72% vers le 28%

ThinkstockPhotos-179693829Les gens comprennent bien avec de l’expérience, qu’ils peuvent accomplir bien plus lorsqu’ils collaborent. Et les données nous indiquent que les entreprises ayant une meilleure collaboration sont de 2 à 6 fois plus productives que leurs semblables.

Néanmoins, la plupart de ces entreprises et de ces départements font parties des 72% des organisations ayant une maturité de collaboration ‘Non-Soutenue’ ou ‘Non-Intégrée’.

Que je discute avec une petite entreprise ou un département au sein d’une grande entreprise, une chose est sûre : ils désirent mieux collaborer, être en mesure d’accomplir une communication efficace et posséder un meilleur angle collaboratif. Même s’ils effectuent déjà certains aspects collaboratifs, ils savent qu’ils devraient faire plus, mais ils ne savent pas quoi faire afin d’améliorer cela. Même lorsque nous commençons à discuter des choses qu’ils pourraient faire, ils ont de la difficulté à imaginer que de nouveaux outils collaboratifs peuvent être utilisés au sein de l’entreprise. Certaines fois, ils ne peuvent pas s’imaginer devoir faire de nouvelles dépenses reliée à ces outils pour obtenir une meilleure collaboration.

Il y a plusieurs choses différentes que vous pouvez faire afin de renforcer le muscle collaboratif de votre organisation et accélérer votre performance collaborative.

Voici un tableau provenant de l’initiative ‘’Collaboration Inspirée’’ de SMART Technologies, démontrant plusieurs éléments à ajuster au sein de votre organisation.

collaboration-wheel1Ces éléments sont très bons pour une approche de ‘’haut en bas’’ à la collaboration de votre entreprise, mais ne sont pas très efficaces lorsque votre entreprise ne possède pas les ressources pour conduire une analyse de ‘’haut en bas’’.

La plupart des organisations optent pour une approche Rampe, Marche, Cours (R-M-C), ce qui est une bonne stratégie; par contre plusieurs ne franchissent jamais le stage rampant – ce sont les 72% dont nous parlions.

Donc, comment pouvez-vous utiliser la stratégie R-M-C et vous assurer de progresser?

1ère étape : La Réunion la Plus Importante

Peu importe la grosseur de votre entreprise, réduisons notre discussion à un niveau départemental afin de rendre le tout applicable à chaque individu. Posez-vous la question : quelle est la réunion la plus importante ayant lieu au moins chaque mois?

Les chances sont que peu importe la réunion choisie, il s’agit d’une réunion de mise à jour et/ou de suivi (une réunion ayant pour objectif de synchroniser les activités d’une équipe et de se mettre à jour sur les développements depuis la dernière réunion). Ceci pourrait être une réunion de ventes hebdomadaire, une réunion d’opérations, de projet, etc. – vous comprenez l’idée.

Durant la réunion, il est probable que l’équipe fasse des ajustements à un plan de projet ou à un tableau, afin de surveiller le progrès effectué depuis la dernière réunion et de déterminer quels efforts doivent être déployés. Une fois la réunion identifiée, vous devriez maintenant répondre à ces questions d’un point de vue de collaborateur :

Est-ce que les participants sont sur place ou sont à distance? S’il y a des participants à distance, sont-ils seul ou y a-t-il une autre salle de réunion avec plusieurs autres participants (ou bien les deux)?

Quelles technologies utilisez-vous? Comment les utilisez-vous?

Que manque-t-il? Comment désirez-vous engager les individus davantage?

Selon les réponses à ces questions, vous pouvez commencer à augmenter peu à peu votre ‘Réunion la Plus Importante’. Les premières améliorations ne coûtent généralement pas grand-chose. Pourquoi? Parce que la plupart des gens ne savent pas comment tirer le meilleur parti de la technologie qu’ils utilisent déjà. Parfois j’assiste à la ‘Réunion la Plus Importante’ d’un client et lorsque la réunion est terminée, je suis en mesure d’identifier 2 ou 3 choses qui pourrait améliorer la réunion pour tous les participants, simplement en ajustant quelques éléments.

La partie suivante de la collaboration rampante est d’ajouter quelques pièces technologiques afin d’améliorer la réunion. Celles-ci peuvent couter entre 100$ et 2000$. Ajouter ces pièces permet d’améliorer la qualité de la réunion et d’entendre tout le monde.

L’étape suivante est celle qui nous permettra d’être en mesure de passer de la collaboration rampante vers la marche. C’est ici que nous mettrons en place les moyens d’améliorer la réunion avec une meilleure technologie, rendant la collaboration en salle et à distance plus facile – comme si tous les participants étaient au même endroit.

C’est également à cette étape qu’il faudra dépenser un peu plus d’argent pour la technologie SI vous désirez vous rendre à ce point. Les types de technologie à ajouter seront :

  1. Partage de contenu en-salle
  2. Audio de haute qualité
  3. Affichage LED grand format & plusieurs afficheurs
  4. Vidéo-conférence
  5. Capacité de salle multifonctions
  6. Tableaux Blancs Électroniques Interactifs
  7. Et plus

Selon la grandeur de votre salle, ces technologies peuvent s’additionner rapidement. Chaque technologie en soi peut coûter quelque milliers dollars au départ et selon le format peut facilement coûter dans les dix milles dollars. Sachez que si vous avez des contraintes budgétaires, vous pouvez prioriser les technologies et les implémenter une à la fois, jusqu’à ce que vous obteniez l’expérience collaborative désirée pour votre ‘Réunion la Plus Importante’.

La ‘Réunion la Plus Importante’ est généralement la raison nécessitant la technologie de salle afin d’accélérer la collaboration et faciliter la communication. Selon mon expérience elle joue un rôle secondaire, mais qui reste important, au sein du développement collaboratif d’une entreprise. Vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous accélérez la collaboration de toutes les activités ayant lieu entre les ‘Réunions les Plus Importantes’. Si vous pouvez améliorer la collaboration entre les membres d’équipe lors des activités journalières, vous serez en pleine Marche. Mais comment faire cela?

1644539871

2ème étape: Activités d’Équipe Entre les Réunions Les Plus Importantes

Restez à l’écoute pour les étapes 2 à 4 sur l’amélioration de la collaboration au sein de votre entreprise ou département. Mais souvenez-vous que vous pouvez renforcer votre muscle collaboratif en :

  1. Améliorant peu à peu la réunion et en choisissant de réaliser de petites avancées vers une meilleure collaboration – certaines choses graduelles sont sans danger et ne coûte rien.
  2. Effectuant un changement plus radical, en ajoutant quelque chose de nouveau. Ne soyez pas effrayés de faire de grandes avancées – les avantages en valent la dépense.
  3. Planifiant un apprentissage avec chaque étape franchie.

Et souvenez-vous du but, vous pouvez rendre votre entreprise de 2 à 6 fois plus productive en augmentant la vélocité de votre collaboration.

Putting Community Collaboration to Practical Use!

Community Collaboration Ecosystems bring an inclusive group of collaborative partners together to enable innovation and growth. The overreaching goal of these ecosystems or Smart communities is to improve sustainability and quality of life for the community.

Mettre la Collaboration Communautaire en Pratique!

485670385Les Écosystèmes de Collaboration Communautaire regroupent des partenaires collaboratifs afin de faciliter l’innovation et la croissance. L’objectif final de ces écosystèmes ou Communautés Intelligentes est d’améliorer la durabilité et la qualité de vie de la communauté.

Dans mes billets précédents, j’ai écrit à propos de la pyramide CCE et du besoin d’établir un Modèle de Gouvernance et d’Engagement à la base. Deuxièmement, il doit y avoir une Plateforme Technologique afin de faciliter la collaboration rapidement et efficacement. Cette plateforme est nécessaire afin de faciliter l’innovation – ‘les actions aussi rapidement que les idées’. L’innovation se traduit par l’essai de nouvelles choses avec un risque d’échec pour ensuite transformer les meilleures de ces idées en réalité aussi rapidement que possible.

Une fois les deux premières couches de la pyramide en place pour la Communauté, il faut s’occuper des Projets – les Idées, le Développement et l’Exécution de ces idées afin de faire progresser la Communauté. À cette étape, le travail à faire est à 80% d’engager les gens et à 20% d’implémenter la technologie. Il faut un bon Engagement Communautaire, aider la communauté entière à comprendre le quoi, pourquoi et comment des idées innovatrices. Puis, il faut les engager activement!

 CCE

Dans ma communauté, nous avons traversé ces étapes et nous sommes maintenant dans les premières étapes du développement de certains projets-clés. Un de ces projets, parrainé par la compagnie locale Hydro, est un bon exemple de comment débuter l’engagement des gens pour une cause commune – dans ce cas, réduire l’utilisation d’énergie. Newmarket-Tay Hydro a instauré le programme peaksaverPLUS. En partenariat avec ZeroFootprint, ils offrent aux maisons un thermostat à capacité sans-fil relié à une plateforme d’engagement communautaire sur Internet. L’utilisation d’énergie est suivie de près et rapportée au consommateur via le portail web. GOODcoins offre le lien entre le système Hydro et une façon créative pour les gens d’obtenir des récompenses pour leurs bonnes actions. En économisant de l’énergie à la maison, les consommateurs gagnent des Goodcoins, qui sont par la suite distribués au Centre Régional de Santé Southlake afin de se procurer de l’équipement néonatal additionnel.

Ceci est un exemple fantastique de plusieurs partenaires de la communauté se regroupant afin de combiner leurs capacités respectives et de créer une innovation communautaire positive avantageuse pour tous, à l’aide d’une plateforme technologique intéressante et engageante. Dans ce cas présent, l’idée a débuté avec les partenaires du Système de Collaboration Communautaire. Les partenaires-clés, dans ce cas sont Newmarket Hydro et IBM. Ils se sont rassemblés afin de trouver une solution pouvant aider les besoins de plusieurs groupes différents ainsi que de la communauté en général.

goodcoins

Les Avantages :

Newmarket-Tay Hydro

  • A établi un pilote pour une plateforme innovatrice aidant l’agenda d’Ontario SmartGrid pour une consommation d’énergie plus efficace.
  • Un profil communautaire amélioré.

ZeroFootprint

  • Démonstration des capacités analytiques.

Goodcoins

  • Première application d’énergie pour la plateforme ‘le bien de la communauté’.

Centre Régional de Santé Southlake

  • Bénéficiaire d’équipement néonatal additionnel.

Ville de Newmarket

  • Première application pratique d’un projet de ‘Communauté Intelligente’.
  • Démonstration du succès de la collaboration communautaire.
  • A établi une présence sur la plateforme d’engagement communautaire GOODcoins.
    • Prête pour d’autres applications afin de promouvoir la santé & le bien-être de la communauté.

Résidents de Newmarket

  • Un moyen pratique de s’impliquer à faire des bonnes actions pour la communauté et pour eux-mêmes.
    • Économiser l’énergie / réduire les coûts.
    • Faire des dons à l’hôpital local sans frais / un service néonatal amélioré.
    • Accès à une plateforme offrant des idées et des façons de s’aider ainsi que la communauté.

Ce programme est un exemple parfait démontrant comment les communautés peuvent repenser leur population et leurs atouts de manière plus innovante. Avec des partenariats collaboratifs, elles peuvent progresser plus rapidement, réduire les risques et améliorer leur qualité de vie. Une proposition bien attirante, selon moi!

Construire des Plateformes de Technologie Communautaires pour les Écosystèmes Collaboratifs

156979600Dans le monde d’aujourd’hui, les communautés comprennent bien les avantages de développer de nouveaux cadres de collaboration pour communiquer avec leurs actionnaires, et l’importance d’établir un modèle de gouvernance afin de coordonner les efforts de tous ces actionnaires.

Votre communauté a :

  1. Des partenaires dévoués à la même vision et avec des buts communs
  2. Créer un modèle d’Engagement afin de déterminer comment travailler ensemble
  3. Sélectionner un Comité Consultatif de Haute Direction afin de surveiller la vision et offrir des conseils aux partenaires de la communauté
  4. De quoi d’autre avez-vous besoin?

Faciliter l’organisation et la collaboration entre partenaires.

Nous désirons mettre à contribution les cadres supérieurs pour tous les partenaires. Tous ces partenaires ont des technologies différentes au sein de leur propre organisation afin de communiquer – téléphone, vidéo et courriel, gérer les documents, gérer les projets, faire des rapports et plus encore. Comment pouvons-nous utiliser tous ces différents systèmes efficacement? Avec plusieurs partenaires ayant une valeur unique. Comment allons-nous évaluer et prioriser les projets afin de maximiser la synergie et les opportunités? De quelle manière allons-nous communiquer avec actionnaires de manière à les tenir au courant et les garder engagés?

Construire une plateforme de technologie communautaire pour votre écosystème collaboratif.

La bonne nouvelle est que la technologie peut offrir plusieurs des réponses recherchées. Le coût de la technologie continue de diminuer. Les solutions Cloud permettent aux gens de se connecter et d’être engagés de n’importe quel endroit, avec une connexion Internet. Les systèmes offrent de plus en plus une Architecture Ouverte, permettant aux différentes technologies de se connecter ensemble de manière plus signifiante et uniforme.

L’endroit où vos partenaires se trouvent ne devrait pas être important, ou pour quelle compagnie ils travaillent. Ils devraient être en mesure de participer en personne ou à distance à des réunions, avec l’audio, la vidéo ou préférablement les deux. La fonction de partage de contenu de la réunion avec des participants locaux et à distance devrait être fiable. Ainsi, chaque participant serait en mesure de partager son contenu ou ajouter de la valeur au contenu d’un autre participant en utilisant un marqueur, par exemple. Perfectionner cette plateforme technologique peut faire la différence entre des actionnaires frustrés ou engagés et accélérer un groupe de partenaires innovateurs étant capable d’effectuer les tâches à compléter.

Ceci nécessite une approche de conception architecturale.

Screen-Shot-2013-06-14-at-11.01.04-AM

Ce design doit incorporer les investissements technologiques institutionnels de chaque partenaire et offrir une couche de collaboration et valeur additionnelle. L’écosystème technologique doit offrir une plateforme commune pour tous les actionnaires, incluant :

  • Conférence audio & vidéo
  • Support de décision & outils de vote
  • Solution de gestion de document
  • Mesure analytique & de performance
  • Capacité de lier tout ceci avec les applications d’affaires de chaque partenaire

Les coûts doivent être partagés avec tous les actionnaires ayant un modèle de frais-par-service empêchant, ne serait-ce, qu’un partenaire, d’entrainer des coûts d’infrastructure gigantesques et frais de gestion.

La technologie continue de se déplacer du monde des technologistes vers les lignes d’entreprises. Les matériaux, applications, réseaux et analytiques se regroupent de manière uniforme afin de permettre aux gens de passer plus de temps sur l’innovation.

Regrouper ces besoins dans un Écosystème de Collaboration Technologique devient un prérequis pour les Communautés Intelligente du futur. Un exemple de ceci est le Réseau Canadien de Collaboration Vidéo (Canadian Video Collaboration Network), une plateforme de vidéoconférence spécialement conçue pour les communautés ayant plusieurs partenaires en collaboration. Cette plateforme de vidéoconférence offre une expérience de qualité corporative, à un prix mensuel bien plus réduit. Il est similaire à un plan cellulaire permettant aux participants d’une communauté d’avoir l’avantage de l’interaction vidéo de haute qualité tout en permettant aux actionnaires de participer à une collaboration avec la communauté en entier à travers la vidéo. Visitez www.CollaborateNow.ca pour plus d’information ou contactez-nous pour en apprendre davantage sur comment construire un Écosystème Collaboratif avec vos actionnaires.

Building Community Technology Platforms for Collaborative Ecosystems

Systems are providing an Open Architecture, which allows for different technologies to be tied together in ever more meaningful and seamless ways. Building a technology platform in your Collaboration Ecosystem requires an architectural design approach. It is imperative that this design provides a platform that is common to all stakeholders.

Les avantages de la collaboration entre les institutions

ThinkstockPhotos-139970757Le Maire Van Bynen, Maire de Newmarket, a reçu un jour, un coup de téléphone de la part d’un propriétaire d’entreprise de sa communauté. L’entreprise était à un stage de développement, du fait d’avoir créé un service innovateur pour la communauté de Jeux Vidéo globale. Elle devait faire croitre leur entreprise – rapidement! Le défi était qu’ils ne pouvaient trouver un espace à Newmarket offrant assez de bande passante pour leur service. Cela n’était simplement pas disponible et ils allaient devoir déménager à Toronto afin d’accéder la bande passante nécessaire. Leur appel au Maire de Newmarket était un essai de dernière minute afin de trouver un moyen de rester à Newmarket.

La réponse de mobilisation rapide de la communauté collaborative

Le Maire a immédiatement fait appel à son équipe de collaborateurs communautaires afin de voir ce qui pouvait être fait. Mené par la Chambre, l’équipe de cadres dirigeants a été en mesure de mobiliser une réponse qui n’a pas seulement permit une connexion Internet de 1GB là où il n’y en avait pas, mais elle a aussi offert un nouvel espace pour l’entreprise qui grossissait rapidement plus de 50 individus. D’autres conseillers et une assistance étaient disponibles pour aider cette compagnie à capturer cette opportunité et la faire avancer. Ils sont devenus les premiers locataires d’un nouvel Accélérateur d’Affaires pour la Ville et sont actuellement en train de construire un service global d’analyse qui offrira du travail pour les résidents de Newmarket.

Cette réponse de mobilisation rapide n’était possible que parce qu’il y avait une relation de confiance entre des partenaires multiples. Chacun d’entre eux ont travaillé ensemble et de manière coordonnée afin d’aider la communauté en entier.

Comme je l’ai dit dans mon billet précédent, ce genre de chose n’aurait pas été possible 10 ans auparavant. A ce moment-là, les partenaires opéraient tous comme étant des institutions séparées avec très peu de collaboration.

Les institutions établissent les règles d’engagement et d’adhésion

Les institutions, servaient de cadre d’organisation afin de regrouper les gens partageant un but ou une cause commune. Actuellement, nous travaillons tous pour une organisation : une école, l’armée, une entreprise, un gouvernement ou même une religion. Ces institutions dictent les règles d’engagement et d’adhésion et prescrivent la manière dont les membres s’engageront les uns envers les autres.

Néanmoins, ces institutions pratiquent l’exclusion. Si vous êtes un membre, vous pouvez prendre part au processus, utiliser les outils, ressources et la communauté. Si vous n’êtes un membre, un citoyen, un employé – vous n’avez pas accès aux ressources et à l’information disponible, donc vous limitez votre capacité à interagir efficacement avec cette communauté. En tant que membre d’une institution, si nous désirons travailler de manière proche avec les personnes des autres institutions, nous rencontrons plusieurs obstacles parce que :

  • Nous avons des règles et politiques différentes
  • Nous avons des moyens de financement et récompenses qui diffèrent
  • Nous avons différentes trousses d’outils

Ces modèles institutionnels deviennent rapidement des modèles limités pour le type de travail et les solutions innovatrices qui sont en demande aujourd’hui.

Il y a des façons d’interagir entre des grandes institutions, mais ces arrangements sont limités au nombre de participants pouvant être inclus. Normalement, ceci prend la forme de partenariat, limitant le type et le nombre de participants potentiels.

Qu’arrive-t-il lorsque nous désirons inclure la saisie de tous les actionnaires potentiels, même ceux dont nous ne connaissons pas l’existence? Quelles règles d’engagement s’appliquent? Quels outils technologiques devons-nous implémenter afin de se retrouver, communiquer & collaborer tous ensemble? Est-il possible de construire un Écosystème Collaboratif offrant une inclusion approfondie? Existe-t-il des moyens de capturer la valeur offerte par chaque divers groupes d’actionnaires, peu importe s’ils sont des partenaires institutionnels ou des individus, un petit groupe de participants ou un nombre illimité?

De plus en plus, la réponse est ‘oui’.

Nous avons besoin de nouveaux modèles et outils afin de gérer la collaboration entre les institutions.

Exemples d’Écosystèmes Collaboratifs Communautaires

Deux exemples de ce type d’Écosystème Collaboratif Communautaire (ECC) peuvent être trouvés au Canada :

  • Saint John, NB – Il y a 5 municipalités qui se sont regroupées au cours des dernières années afin d’établir un groupe de 130 partenaires, et cela s’agrandit. Ce groupe inclut des municipalités, chambres de commerce, écoles, entreprises, autres groupes gouvernementaux, bibliothèques, hôpitaux et plus. Tous ces partenaires comprennent qu’ils doivent travailler ensemble afin d’obtenir un modèle durable pour leur environnement économique, environnemental et social. Ils ont établis un modèle de Croissance Véritable conçu afin de permettre à tous les partenaires d’ajouter et de réaliser de la valeur dans leur communauté d’une nouvelle façon et ce, pour un avantage mutuel.
  • Newmarket, ON – Étant une des neuf municipalités de la Région de York, un petit groupe de partenaires incluant la Ville, l’Hôpital Régional Southlake, la chambre de commerce et la bibliothèque se sont assemblés quelques années auparavant pour discuter de comment mieux collaborer. Ce modeste début a déjà généré des millions de dollars de gain pour les partenaires. Plus important encore, ceci a établi un groupe de chefs de communauté qui se connaissent et ont confiance les uns envers les autres. Ils savent comment collaborer d’une manière qui ne se faisait pas avant. Là où régnaient le manque de confiance et le doute, se trouve maintenant la synergie. Le groupe est en mesure d’identifier les projets qui seront avantageux pour la communauté et sauront les exécuter rapidement et efficacement d’une façon qui ne pourrait pas être possible pour un partenaire individuel.

Lorsqu’on examine ces deux exemples d’ECC, en plus d’autres exemples similaires, nous pouvons voir des exigences principales apparaitre.

Construire les Écosystèmes Collaboratifs Communautaires (ECC)

Lorsqu’on considère la pyramide ECC ; au niveau du bas se trouve une exigence pour un nouveau modèle de gouvernance. Il offre une flexibilité innovatrice entre les partenaires qui aident également à créer des règles d’engagement. Nous devons comprendre la vision et les buts de la communauté afin que la communauté travaille dans une direction commune.

Screen-Shot-2013-06-14-at-11.01.04-AM

Deuxièmement, il faut une plateforme technologique qui aide à gérer plusieurs fonctions organisationnelles qui étaient précédemment dans le domaine des institutions et non-disponibles pour les individus. Des outils technologiques peuvent maintenant offrir cette capacité à la population, au-delà des barrières institutionnelles, géographiques et culturelles. Cette plateforme encourage l’inclusion plutôt que l’exclusion.

Une fois ces éléments en place, la communauté collaborative peut commencer à exécuter les projets qui les pousseront vers une vision et des buts communs, et ce, d’une manière qu’ils ne pouvaient pas même imaginer auparavant. Pour plus d’information sur les Communautés Collaboratives, contactez-nous et restez à l’écoute pour mon prochain billet sur les Plateformes Technologiques pour les Communautés Collaboratives.

The Benefits of Collaboration Between Institutions

Institutions have traditionally served as the organizing framework for bringing people together towards a common goal. By definition however, these institutions are exclusionary in their makeup. These institutional models are rapidly becoming limited models for the kinds of work and innovative solutions that are being demanded today.

Building an inclusive, flexible and innovative Community Collaboration Ecosystem

Our existing models of working together are just not as effective as they used to be, as a result there is often a lack of innovation, siloing and generally slow progress on requirements that demand ever faster solutions. A Community Collaborative Ecosystem is a new model that will enhance innovation.

Construire un Écosystème Collaboratif Communautaire inclusif, flexible et innovateur

ThinkstockPhotos-167169717Il y a dix ans, lorsque j’ai rejoint le Conseil d’Administration de la chambre de commerce locale, j’étais impressionné par le manque de synergie entre la Ville et la Chambre. Vous pourriez croire qu’il était naturel pour ces deux organisations de travailler ensemble pour la communauté, mais sachez, qu’il y avait plus de discussions portant sur comment éviter de travailler ensemble que pour trouver des moyens de s’entraider.

Les relations collaboratives payent des dividendes.

Nous avons changé l’attitude de la Chambre pour une attitude de coopération et collaboration. Dix ans plus tard, cette communauté jouit maintenant d’une relation de travail très proche entre la Chambre et la Ville, ce qui a résulté en :

  • Une liste grandissante de partenaires qui désire collaborer et se mettre au travail.
  • Des partenariats sur des projets qui ne peuvent être complétés par un seul partenaire.

Ce groupe de collaborateurs confiants attire maintenant l’intérêt des autres municipalités, écoles et entreprises. Ils désirent tous trouver des moyens de travailler ensemble afin d’accomplir davantage.

Notre monde change plus rapidement que jamais, ce qui force les gens à trouver de nouvelles façons d’être encore plus productif. Comme nos modèles organisationnels existants ne sont pas aussi efficaces qu’ils l’étaient, il y a souvent un manque d’innovation et un progrès généralement ralenti sur des exigences qui demandent des solutions plus rapides que jamais.

Lorsque nous cherchons de nouvelles façons d’être plus productif, deux principes de bases apparaissent, comme discuté lors des billets précédents :

  • Nous désirons agrandir notre réseau de partenaires afin d’inclure de nouvelles idées et expertise
  • Nous avons besoin de meilleurs outils afin de rendre notre collaboration plus uniforme, flexible, rapide et efficace.

Don Tapscott, un chef mondial sur l’innovation et les impacts économiques et sociaux de la technologie, décrit le besoin de réseaux collaboratifs des actionnaires pour adresser les problèmes globaux dans ‘’Solving the World’s Problems Differently’’ (Résoudre les Problèmes du Monde Différemment). Cette même approche peut être appliquée à des niveaux locaux et régionaux. Effectivement, c’est à ces niveaux que les Écosystèmes Collaboratifs démarrent dans les communautés, villes et provinces.

Construire un Écosystème Collaboratif Communautaire

Un Écosystème Collaboratif Communautaire (ECC) est un écosystème de partenaires qui se rallient afin de travailler vers une vision commune et une série de buts communs. Pensez à une ville avec plusieurs actionnaires, incluant les citoyens, entreprises, organisations sans but lucratif et les entités gouvernementales.

C’est inclusif au point d’être capable de reconnaître et intégrer la valeur de chaque actionnaire, qu’ils fassent partis des institutions ou non. C’est flexible, agile et innovateur. C’est capable de reconnaître la valeur apportée par les partenaires de manière bien plus que monétaire, et la redistribution de cette valeur aux partenaires de l’écosystème de manière durable est facilitée.

L’écosystème peut être organisé autour de la géographie, des domaines d’intérêt ou des visions communes. Ils sont gouvernés de manière souple par des principes généraux partagés plutôt que des structures institutionnelles rigides. Ils se fient beaucoup à la technologie pour offrir les aspects organisationnels requis plutôt que les cadres institutionnels. Ils sont nés du besoin de trouver des façons nouvelles et innovatrices de répondre à la question suivante : Comment pouvons-nous accomplir ceci maintenant?

Schématiser un Écosystème Collaboratif Communautaire

Pensez à ce que vous essayez d’accomplir et comment vous pourrez mesurer le succès :

  • Qui seront vos partenaires collaboratifs?
  • Comment est-ce que ces nouveaux partenariats seront gérés?
  • Comment satisfaire un nombre de partenaires grandissant?
  • Comment financerez-vous les efforts et comment est-ce que les retours de l’ensemble votre travail seront distribués?
  • Comment gérer les efforts disparates afin de réaliser la synergie maximale sans ajouter d’embuches administratives?
  • Comment est-ce que vous communiquerez avec la communauté, entre partenaires et avec le reste du monde?
  • Quels outils communs seront utilisés afin de rendre la collaboration facile, peu importe qui sont les partenaires et où ils se trouvent, ainsi que leur préférence technologique personnelle?

Réaliser la vision de votre Écosystème

Lorsque vous avez une bonne compréhension de la manière dont tout le monde travaillera ensemble, vous pouvez mettre en place une plateforme technologique pour faciliter la collaboration. Ceci vous permettra d’identifier les projets qui répondront aux normes de l’ECC. Ces projets impliqueront une variété de partenaires de l’écosystème avec une multitude de combinaisons. Comme il peut y avoir un nombre illimité de partenaires, le nombre de projets peut aussi être très élevé.

Il appartient à l’écosystème collaboratif de gérer la vue d’ensemble de manière à se connecter et maximiser la valeur des projets pour réaliser la vision de l’écosystème.

Dans nos prochains billets, vous trouverez Partie II, Collaboration Entre Institutions et Partie III, Construire des Plateformes Technologiques pour un Écosystème Collaboratif, où j’expliquerai le fonctionnement de toutes les plateformes sur lesquels vous pouvez construire votre ECC en plus d’observer certains exemples de communautés qui travaillent de cette manière et ensemble. Veuillez nous contacter si vous désirez explorer ce concept plus en profondeur.