Construire un Écosystème Collaboratif Communautaire inclusif, flexible et innovateur

ThinkstockPhotos-167169717Il y a dix ans, lorsque j’ai rejoint le Conseil d’Administration de la chambre de commerce locale, j’étais impressionné par le manque de synergie entre la Ville et la Chambre. Vous pourriez croire qu’il était naturel pour ces deux organisations de travailler ensemble pour la communauté, mais sachez, qu’il y avait plus de discussions portant sur comment éviter de travailler ensemble que pour trouver des moyens de s’entraider.

Les relations collaboratives payent des dividendes.

Nous avons changé l’attitude de la Chambre pour une attitude de coopération et collaboration. Dix ans plus tard, cette communauté jouit maintenant d’une relation de travail très proche entre la Chambre et la Ville, ce qui a résulté en :

  • Une liste grandissante de partenaires qui désire collaborer et se mettre au travail.
  • Des partenariats sur des projets qui ne peuvent être complétés par un seul partenaire.

Ce groupe de collaborateurs confiants attire maintenant l’intérêt des autres municipalités, écoles et entreprises. Ils désirent tous trouver des moyens de travailler ensemble afin d’accomplir davantage.

Notre monde change plus rapidement que jamais, ce qui force les gens à trouver de nouvelles façons d’être encore plus productif. Comme nos modèles organisationnels existants ne sont pas aussi efficaces qu’ils l’étaient, il y a souvent un manque d’innovation et un progrès généralement ralenti sur des exigences qui demandent des solutions plus rapides que jamais.

Lorsque nous cherchons de nouvelles façons d’être plus productif, deux principes de bases apparaissent, comme discuté lors des billets précédents :

  • Nous désirons agrandir notre réseau de partenaires afin d’inclure de nouvelles idées et expertise
  • Nous avons besoin de meilleurs outils afin de rendre notre collaboration plus uniforme, flexible, rapide et efficace.

Don Tapscott, un chef mondial sur l’innovation et les impacts économiques et sociaux de la technologie, décrit le besoin de réseaux collaboratifs des actionnaires pour adresser les problèmes globaux dans ‘’Solving the World’s Problems Differently’’ (Résoudre les Problèmes du Monde Différemment). Cette même approche peut être appliquée à des niveaux locaux et régionaux. Effectivement, c’est à ces niveaux que les Écosystèmes Collaboratifs démarrent dans les communautés, villes et provinces.

Construire un Écosystème Collaboratif Communautaire

Un Écosystème Collaboratif Communautaire (ECC) est un écosystème de partenaires qui se rallient afin de travailler vers une vision commune et une série de buts communs. Pensez à une ville avec plusieurs actionnaires, incluant les citoyens, entreprises, organisations sans but lucratif et les entités gouvernementales.

C’est inclusif au point d’être capable de reconnaître et intégrer la valeur de chaque actionnaire, qu’ils fassent partis des institutions ou non. C’est flexible, agile et innovateur. C’est capable de reconnaître la valeur apportée par les partenaires de manière bien plus que monétaire, et la redistribution de cette valeur aux partenaires de l’écosystème de manière durable est facilitée.

L’écosystème peut être organisé autour de la géographie, des domaines d’intérêt ou des visions communes. Ils sont gouvernés de manière souple par des principes généraux partagés plutôt que des structures institutionnelles rigides. Ils se fient beaucoup à la technologie pour offrir les aspects organisationnels requis plutôt que les cadres institutionnels. Ils sont nés du besoin de trouver des façons nouvelles et innovatrices de répondre à la question suivante : Comment pouvons-nous accomplir ceci maintenant?

Schématiser un Écosystème Collaboratif Communautaire

Pensez à ce que vous essayez d’accomplir et comment vous pourrez mesurer le succès :

  • Qui seront vos partenaires collaboratifs?
  • Comment est-ce que ces nouveaux partenariats seront gérés?
  • Comment satisfaire un nombre de partenaires grandissant?
  • Comment financerez-vous les efforts et comment est-ce que les retours de l’ensemble votre travail seront distribués?
  • Comment gérer les efforts disparates afin de réaliser la synergie maximale sans ajouter d’embuches administratives?
  • Comment est-ce que vous communiquerez avec la communauté, entre partenaires et avec le reste du monde?
  • Quels outils communs seront utilisés afin de rendre la collaboration facile, peu importe qui sont les partenaires et où ils se trouvent, ainsi que leur préférence technologique personnelle?

Réaliser la vision de votre Écosystème

Lorsque vous avez une bonne compréhension de la manière dont tout le monde travaillera ensemble, vous pouvez mettre en place une plateforme technologique pour faciliter la collaboration. Ceci vous permettra d’identifier les projets qui répondront aux normes de l’ECC. Ces projets impliqueront une variété de partenaires de l’écosystème avec une multitude de combinaisons. Comme il peut y avoir un nombre illimité de partenaires, le nombre de projets peut aussi être très élevé.

Il appartient à l’écosystème collaboratif de gérer la vue d’ensemble de manière à se connecter et maximiser la valeur des projets pour réaliser la vision de l’écosystème.

Dans nos prochains billets, vous trouverez Partie II, Collaboration Entre Institutions et Partie III, Construire des Plateformes Technologiques pour un Écosystème Collaboratif, où j’expliquerai le fonctionnement de toutes les plateformes sur lesquels vous pouvez construire votre ECC en plus d’observer certains exemples de communautés qui travaillent de cette manière et ensemble. Veuillez nous contacter si vous désirez explorer ce concept plus en profondeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *