Est-ce que Google a raté le coche avec son Système de Salle Chromebox ?

missed-target_arrow_xs-200x300Google a récemment annoncé l’arrivée de Google Chromebox, un système de salle de base à moins de 1000 $. La trousse est attirante, avec un petit codec, une caméra, un microphone et un haut-parleur. Google n’était pas le premier à annoncer un produit semblable. Logitec avait fait de même quelques semaines auparavant. Cisco a annoncé son système de base la semaine dernière et ils ne seront probablement pas les derniers à le faire.

Lorsque Cisco a fait son annonce, pour le SX10, ils ont déclaré que seulement 7% des salles pouvaient utiliser la vidéo, sous entendant qu’il y a un vaste marché pour ces solutions de base. La vidéo sera un moyen de communication omniprésent dans le futur. Ça l’est déjà pour certaines organisations et, une fois que vous en aurez vécu l’expérience jour après jour, vous ne voudrez plus faire autrement.

Est-ce que Google et les autres fournisseurs de petits systèmes de salle croient que ces systèmes de base deviendront omniprésents?

Ces vendeurs transforment les petites salles de réunion en solution clé-en-main pour 1000 $ (sans écran), ce qui signifie donc que le prix total se rapproche plutôt de 2000$. Les avantages principaux du déploiement de ces systèmes sont ci-dessous :

  1.  Ils rendent la vidéo disponible instantanément dans ces salles de réunion sans devoir se préoccuper de l’installation d’autres technologies pour pouvoir effectuer un appel vidéo.
  2. Pour effectuer un appel dans cette salle, ils offrent une expérience audio et vidéo plus riche que lorsque vous utilisez simplement un PC.
  3.  Ils offrent aux clients et fournisseurs de solutions une autre manière d’être créatifs sur l’activation de la vidéo.

Pensez bien à ces 4 éléments avant de déployer des systèmes de base

Les systèmes de salle sont un des éléments critiques de tout Écosystème Collaboratif Corporatif. Mais, avant d’installer ces systèmes de base dans toutes vos salles, vous devez bien considérer les faits suivants:

1)   La plupart des réunions sont encore effectuées en salle, ce qui veut dire que personne n’est connecté à distance. Je n’ai pas de statistique véritable à ce sujet mais j’ai entendu dire environ 80%. 93% des salles sans vidéo indiquent aussi que plusieurs réunions sont toujours en salle seulement. Donc, la technologie supportant les réunions en salle seulement, comme le partage de présentation et les tableaux interactifs, est toujours très importante.

La technologie de partage de présentation a beaucoup évolué durant les 18 derniers mois et il y a plusieurs options disponibles pour supporter tous les appareils que vos utilisateurs apportent en réunion. Une explication de ces technologies est prévue ci-dessous – restez à l’écoute. La technologie de tableaux interactifs peut transformer la manière dont vous faites du brainstorming ou collaborez lors de vos réunions en salle. Lisez le billet précédent expliquant comment cette technologie peut accélérer vos réunions.

2)   Parmi les quatre technologies de conférence disponibles pour l’intégration en salle, l’audio est la plus importante. Sans l’audio – et je souhaiterais mettre l’accent sur une bonne qualité d’audio – vous ne pouvez avoir une bonne réunion. L’audio ne devrait pas être pris pour acquis et être mis au deuxième plan.

Ce point a été souligné récemment par un de nos clients qui utilisait Adobe Connect comme plateforme UC&C principale. Adobe Connect est un bon produit, mais l’audio laisse à désirer. Nous avons pu trouver une solution ensemble pour améliorer la qualité sonore globale des utilisateurs qui se sont réjoui du résultat final. Les problèmes de ce type (sonores) ne doivent pas être laissé à l’écart, ils sont majeurs pour la communauté d’utilisateurs. Une mauvaise qualité sonore peut entraver même les meilleurs plans CU&C.

3)   Ce que vous décidez d’introduire dans vos salles pour la vidéoconférence dépend beaucoup de votre stratégie de plateforme CU&C.

Si votre organisation est standardisée sur une plateforme CU&C comme Microsoft Lync, et que vous désirez ajouter des systèmes de salle pour supporter CU&C, il est normal de penser à utiliser des systèmes de base Lync. Ceux-ci peuvent être des systèmes qui fonctionnent avec Lync sur un PC auquel les utilisateurs peuvent connecter leur propre ordinateur, ou des systèmes de salle dédiés Lync qui sont prêts à être utilisés lorsque les individus entrent dans la salle.

Si vous avez déjà effectué un investissement dans un système de salle de vidéo traditionnel, comme Cisco, il est logique de maintenir le cap si vous utilisez l’architecture CUCM ou VCS de Cisco, ou que vous intégriez ces systèmes avec Lync sur des appareils personnels. Cisco a aussi une bonne plateforme CU&C avec Jabber, et offre possiblement le meilleur éventail de solutions de systèmes de salle qui s’intègrent sans problèmes avec leur plateforme CU&C. Leurs annonces de la semaine dernière sont un bon pas vers l’avant sur tous les fronts.

La meilleure chose pour les systèmes de base est de planifier votre stratégie à l’avance, parce qu’il est différent et nécessite plus d’effort que de simplement devoir brancher un ordinateur à un affichage de salle. Un système dédié est toujours là pour offrir une possibilité de conférence à tous les utilisateurs dans la salle. Une extension d’un PC peut être pratique, mais il est soumis à la puissance de l’ordinateur de l’utilisateur et d’autres programmes qui utilisent ses ressources au moment de la conférence. Il faut aussi noter que tous les systèmes de base ne sont pas semblables. Une certaine diligence dans le choix de votre système est donc de mise.

 

4)   Les Salles de Réunion Virtuelles (SRV) sont dans bien des cas, une meilleure solution de réunions pour un petit nombre individus. Si votre culture corporative débute l’adoption de cette méthode pour les réunions et la collaboration, vous n’avez pas besoin d’un codec permanent pour 93% que représente de vos salles sans vidéo.En effet, vous contournez le besoin d’un système de petite salle. Les gens qui commencent à utiliser ces salles virtuelles préfèrent généralement ceci plutôt que devoir se rencontrer dans une petite salle. Pourquoi? Parce que :

  1. Ils désirent être assis à leur bureau (même s’ils discutent avec des gens assis quelques mètres plus loin).
  2. II est plus facile de voir et partager du contenu dans un SRV.
  3. Ils ont leur propre système personnel – 2ème écran, haut-parleur ou casque d’écoute offrant une meilleure qualité audio sans écho.
  4. Ils ont plus de flexibilité pour joindre l’appel peu importe où ils sont.
  5. Ils travaillent à leur bureau donc ont accès à tous leurs fichiers pour la réunion.

Il y a plusieurs autres avantages pour une entreprise si les SRV deviennent la norme :

Donc, quelle est l’importance du marché pour les Systèmes de Base?

Seul le temps pourra nous le dire, mais nous avons au moins 4 moyens différents de faciliter la vidéo dans les petites salles :

  • Un système de base dédié
  • Un PC en salle avec connexion USB pour des appareils de qualité vidéo et audio enrichie (niveaux de qualité différents)
  • UN PC en soi – avec une foule autour
  • Une salle virtuelle

… les systèmes de base ne pénètreront pas entièrement les 93% des salles sans vidéo.

Donc, qu’en est-il de Google Chromebox?

Google n’a pas de grosse empreinte dans les comptes corporatifs, mais plus de 5 millions d’entreprises utilisent leur plateforme pour l’administration de leurs opérations. Je suis sûr qu’ils vendront Chromebox à quelques-uns de ces 5 millions de clients, mais j’ai l’impression que leur clientèle de base adoptera probablement plus des salles virtuelles plutôt que d’investir dans un système de base. Plusieurs petites entreprises ont généralement une salle de réunion principale et Chromebox n’est pas vraiment idéal pour ce genre de salle.

D’un autre côté, le système de base de Cisco a du sens car il est en relation avec leur position sur le marché. Le SX10 complète bien une ligne de produits vidéo déjà très solide et possède toute l’interopérabilité du marché Cisco.

L’interopérabilité est un problème important pour Chromebox car c’est un système exclusif, c’est à dire qu’il faut utiliser Google Hangouts pour faire tout fonctionner. Bien des gens utilisent déjà et préfèrent Skype -les deux ne se connectent pas.

Les gens sans programmes Chrome peuvent rejoindre des réunions à distance tant qu’ils possèdent un compte Gmail. Ce n’est pas très pratique.

Mais Google et Cisco ont annoncé récemment qu’ils allaient travailler ensemble afin de connecter leur technologie de collaboration – c’est intéressant. Nous verrons bien ce que cela veut dire, mais ceci pourrait être une association puissante.

Si vous avez des pensées à ce sujet, partagez-les ci-dessous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *