Voitures et Immeubles sans conducteur

Si vous étiez à la maison et que je vous disais qu’il y avait une voiture Google sans conducteur dans votre allée, et qu’elle allait vous déposer au travail aujourd’hui – Vous assiériez vous et laisseriez-vous conduire au travail? Vous seriez en mesure de faire d’autres choses pendant le trajet plutôt que de vous concentrer sur le trafic durant les heures de pointe.

Mais avez-vous suffisamment d’assurance dans la technologie… pour lui faire confiance?

Nous savons que la voiture sans conducteur est présente et se fait accepter beaucoup plus rapidement comme une technologie viable. Comme la voiture sans conducteur, les bâtiments deviennent aussi “sans conducteur” d’un point de vu réel des opérations. La technologie est là et a déjà été déployée dans de nombreux bâtiments à travers le monde.

Et pour une bonne raison.

Les bâtiments immobiliers commerciaux consomment 40% de toute l’énergie et 70% de toute l’électricité. Donc, si vous êtes propriétaire d’un bâtiment commercial, il est utile de vous assurer que votre bâtiment soit optimisé pour consommer le minimum d’énergie.

Il y a deux façons de tirer le meilleur parti de votre bâtiment:

  1. Optimisation de la performance mécanique et structurelle. S’assurer que le bâtiment soit le plus performant possible. Cette technologie élimine les carences ou défauts de la construction et optimise le bâtiment pour de l’efficacité et de la performance
  2. Optimisation de la performance opérationnelle en temps réel. S’assurer que le bâtiment soit géré de manière optimale, au travers l’utilisation du moins d’énergie possible

Ce sont des mandats très différents même s’ils peuvent sembler similaires. Prenons l’analogie d’une voiture pour explorer plus en détails les différences entre les deux.

Optimisation de la performance mécanique et structurelle

Il y a plusieurs façons d’optimiser la performance d’une voiture. Voici quelques exemples avec lesquels la plupart d’entre nous sont familiers:

  • Assurez-vous que la pression d’air dans les pneus est suffisante et bonne. Une bonne pression des pneus réduira leur usure, vous permettra une consommation d’essence moins importante et rendra le trajet plus agréable pour les passagers.
  • Assurez-vous que le carburateur fournit la bonne quantité d’oxygène. Lorsque l’air se mélange avec le carburant, s’il n’y a pas assez d’air mélangé avec le gaz, il se peut que le véhicule brûle plus de carburant que nécessaire.
  • Utilisez de la graisse – non seulement pour lubrifier les roulements, suspension, etc., mais si cette graisse est appliquée aux joints sur le carburateur, il sera plus facile de le réutiliser et de l’empêcher de coller à la tubulure d’admission ou au carburateur.
  • Rendre la voiture plus aérodynamique. Si la résistance au vent est moins importante la voiture consommera moins d’essence. Voilà pourquoi vous voyez des camions conduire avec leurs hayons en bas.
  • Assurez-vous que le moteur est réglé. Un moteur bien réglé offre un meilleur équilibre entre la puissance et la consommation de carburant.

Nous pourrions continuer à parler de toutes les façons de rendre une voiture plus performante.

La performance des voitures est prise au degré ultime dans le monde des courses de Formule 1. Les choses mentionnées ci-dessus ne représentent qu’un point de départ. Les équipes de Formule 1 prennent en considération la dynamique des fluides, les types de pneu existants, la manière de conduire, l’optimisation de forme aérodynamique, le débit d’air de refroidissement, et de nombreux autres facteurs. Si vous faites une recherche Google sur «l’optimisation des performances de F1», vous trouverez beaucoup d’information à ce sujet.

En faisant des réglages mécaniques et structurels pour vous assurer que la voiture soit au meilleur de sa performance, vous optimisez les performances de la voiture et faite des économies d’essence (énergie).

Il en est de même pour la performance d’un bâtiment, vous pouvez faire beaucoup de choses mécaniques et structurelles pour optimiser leurs performances, à savoir les rendre plus économique en terme d’énergie. Combien d’énergie est nécessaire pour chauffer ou refroidir le bâtiment, ou bien la quantité d’électricité qu’ils utilisent. Vous êtes probablement familier avec quelques-unes des façons de rendre votre propre maison plus éco énergétique:

  • Se mettre à l’éclairage LED
  • Isolez au mieux votre maison
  • Obtenez des appareils économiques en énergie
  • Installer des panneaux solaires
  • Etc.

Ces mêmes choses peuvent être établies dans un bâtiment commercial, mais l’ampleur et la portée est beaucoup plus importante. Certaines des choses que vous pouvez faire peut ne rien couter ou peut couter peu. Néanmoins, il y a aussi des choses qui auront besoin d’un investissement opérationnel, comme l’identification des défauts dans le bâtiment et la réparation de ces derniers. D’autres nécessiteront des investissements en capital, comme le remplacement d’anciennes chaudières ou d’unités HVAC.

Honeywell a un très bon service client qui aide les propriétaires d’immeubles à l’optimisation de la performance mécanique et structurelle de leurs bâtiments. Il est appelé ‘’Services Consultatifs Honeywell Attune’’. Ils affirment que, “l’énergie et l’automatisation des experts de Honeywell fonctionnent directement avec votre entreprise pour vous fournir les informations dont vous avez besoin pour prendre des décisions d’affaires et faire des économies d’énergie.

L’utilisation de la technologie de pointe, jumelée avec une portée de plus de 10.000 experts de l’énergie et de l’exploitation, les Services Consultatifs Attune vous rencontre quel que soit l’efficacité du spectre énergétique et opérationnel de vos bâtiments. Ils apportent un soutien pour prendre conscience de la performance des bâtiments, apporter des améliorations pour réduire les coûts énergétiques et d’exploitation, et de définir une stratégie continue pour gérer et optimiser chaque installation “.

Tout comme votre mécanicien automobile de quartier ou même une équipe de F1, l’équipe de 10.000 experts mondiaux Honeywell, va vous aider à tirer le meilleur parti de votre bâtiment. Et tout comme les équipes de F1, ils ont même un logiciel qui surveille la performance en temps réel et fournit des rapports pour vous aider à faire des ajustements.

Mais ce qu’ils ne font pas, c’est faire marcher votre bâtiment en temps réel, de la manière la plus efficace. Mais il existe une autre société, Building IQ, qui fournit ce service et ce, de manière efficace.

Optimisation de la performance en temps réel

Le conducteur d’une voiture fait marcher sa voiture tout le temps où il est en route vers sa destination. Il accélère, tourne, freine, fait des ajustements par rapport aux conditions de circulation, navigue, etc. C’est une tâche qui requiert toute l’attention du conducteur. Une voiture sans conducteur reprend toutes ces tâches au le conducteur. La technologie est utilisée pour prendre en charge toutes les responsabilités opérationnelles du conducteur.

La plupart des bâtiments commerciaux ont quelqu’un qui exploite le bâtiment de façon quotidienne. Ils sont responsables de veiller à ce que les systèmes qui fournissent de la chaleur ou de la climatisation soient en marche, bien avant que les gens arrivent au travail, et cela, afin que le bâtiment maintienne une bonne température tout au long de la journée et que tout le monde soient à l’aise. Ils sont également responsables de beaucoup d’autres choses dans le bâtiment et n’ont pas souvent le temps de faire fonctionner le bâtiment en temps réel. Toutefois, ils peuvent faire des ajustements de temps en temps si les locataires se plaignent de la chaleur ou du manque de chaleur en fonction de la période de l’année.

Le conducteur d’une voiture peut réduire la consommation de gaz s’il conduit la voiture en évitant trop d’accélération et de freinage. Maintenir la vitesse, est plus économe en carburant que l’accélération ou la décélération. Conduisez-vous votre voiture en essayant d’optimiser la consommation de carburant? Je suppose que très peu de gens le font, mais ils pourraient.

Les voitures sans conducteur permettent une consommation de gaz minimale lorsque l’accélération et le freinage est réduit. Elles permettent également des ralentissements à l’avance lors d’embouteillages ou même les éviter complètement parce qu’elles obtiennent cette information à l’avance grâce à l’ensemble de leurs algorithmes de programmation. Elles savent aussi où le gaz est meilleur marché et peuvent savoir dans quelle station essence aller pour faire des économies. Elles peuvent savoir quand le temps va être mauvais et peuvent atténuer le temps de trajet que cela va impacter.

Minimiser la consommation de carburant de la voiture en la faisant fonctionner efficacement est différent lorsqu’il s’agit de faire cela pour une voiture bien révisée. Afin de minimiser la consommation de carburant d’une voiture bien réglée ou non, il faut simplement éviter d’accélérer et de freiner de façon effrénée.

Conduire une voiture qui est à la fois bien révisée et bien conduite (minimisation de la consommation de carburant) vous donnera la meilleure économie de carburant possible.

La même chose est vraie pour l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Vous pouvez augmenter cette efficacité énergétique par le fait de le faire réviser (les services Attune de Honeywell). Vous pouvez utiliser le bâtiment plus efficacement en utilisant la technologie IQ Building. Ces deux approches se complètent mutuellement et doivent être utilisées à l’unisson pour une efficacité maximale du bâtiment.

IQ Building est le leader des économies d’énergie opérationnelles en temps réel pour les immeubles commerciaux. L’Optimisation Intuitive de l’Energie de IQ Building permet de réduire votre consommation d’énergie et les coûts de fonctionnement en utilisant des algorithme/s sophistiqués qui fonctionnent dans le Cloud, lui-même connecté au système CVC (Chauffage, ventilation et climatisation) de votre bâtiment. Le fondement de ces stratégies est un modèle thermodynamique personnalisé qui a été assemblé à partir de la consommation d’énergie réelle de l’immeuble, couplé à des algorithmes d’information en temps réel à partir des données suivantes: données météorologiques, d’occupation, de prix de l’énergie et du système de contrôle. Building IQ peut faire économiser 10% à 20% des coûts de l’énergie CVC d’un bâtiment, sans impacter le confort de l’appartement, parce que vous avez la possibilité d’indiquer la température que vous souhaitez avoir – zone par zone. Ils peuvent faire des économies d’énergie que leur bâtiment soit bien révisé ou pas.

De la même manière que la voiture sans conducteur se gère toute seule en temps réel, Building IQ prend en charge le fonctionnement en temps réel des unités CVC du bâtiment.

Quand je vous demandais au début de ce blog si vous vouliez vous installez dans le siège arrière d’une voiture sans conducteur et vous laissez emmener au travail, je pense que beaucoup d’entre vous, comme moi, hésiteriez un peu à aller dans la voiture. Mais si vous pouviez vous asseoir dans le siège du conducteur et prendre le contrôle du véhicule à n’importe quel moment, simplement en saisissant le volant et en appuyant sur les freins, vous hésiteriez moins à avoir votre première sortie en voiture sans conducteur.

La même chose est vraie avec la technologie Building IQ. Un grand nombre d’opérateurs immobiliers seraient hésitants à laisser un ordinateur nuagique reprendre l’opération des systèmes de CVC de leurs bâtiments. Mais si on pouvait reprendre le contrôle par la pression d’un bouton (et ils peuvent), alors peut-être que le temps passé à essayer de faire des économies d’énergie par l’exploitation du bâtiment serait plus efficace que ce que l’opérateur d’immeuble est capable de faire.

Pour en savoir plus sur la technologie de construction de QI et comment elle peut vous aider à faire des économies d’énergie dans le bâtiment, contactez-nous.

Vidéo Conférence dans le Cloud (VCaaS) – Cela en vaut-il le coup?

French Cloud Computing Infographic Copy

Les Millisecondes font la Différence

Les avantages des traders

Un des thèmes sur lequel j’ai quelque peu écrit sont les énormes avantages qui sont dégagés grâce aux cycles économiques, ou la réduction des délais. En réalité les plus importantes possibilités de retour sur investissement pour les entreprises se trouvent probablement dans la capacité à réduire le temps nécessaire pour faire avancer les choses. Mais, réduire le temps des transactions de millisecondes peut-il faire une différence?

Les Millisecondes font toute la différence pour les Trader de Stock

41rC-xFW03L._SY344_BO1,204,203,200_J’ai récemment lu le livre “Flash Boys” de Michael Lewis, le même auteur à succès qui a écrit, “Moneyball”. “Flash Boys” fournit une vue du monde du trading en ligne, de l’intérieur.

Beaucoup de gens ont acheté et vendu des actions en utilisant un compte de placement en ligne – certaines personnes sont des investisseurs et certains sont des traders. La différence se résume à la durée de détention des actions. Si vous en achetez et en vendez dans la même journée alors vous êtes un Trader de Jour. Si vous les gardez la durée nécessaire pour l’appréciation du stock, alors vous êtes un Investisseur à Long Terme. Ces deux termes (Trader de Jour et Investisseur à Long Terme) définissent les deux extrêmes de la chronologie sur lesquels les investissements sont maintenus.

Peu importe où un acheteur de stock se trouve sur l’échelle, il finira par cliquer sur “Acheter” sur son compte. “Après quoi ? Il peut penser qu’il sait ce qui va se passer après avoir cliqué sur la touche de son clavier, mais croyez-moi, il ne le sait pas. Si c’était le cas, il aurait réfléchi à deux fois avant d’appuyer dessus”, explique Lewis.

Lewis transporte alors le lecteur dans un roman de “cape et d’épée”, mais à travers de la vie réelle des personnages de Wall Street et leurs histoires. Je ne pouvais pas m’arrêter de lire ce livre, et ce, même en ayant un grand intérêt pour la technologie et l’investissement, l’histoire a été très captivante.

ThinkstockPhotos-177288712

Front running – La Technologie a pris le dessus

La définition du Front-running selon Wikipédia, est “le fait de pratiquer illégalement l’activité de courtier en valeurs mobilières, et d’exécuter des ordres sur un titre, pour son propre compte, tout en profitant de l’attente des commandes de ses clients.”

Le Front-running a débuté lorsque la négociation des stocks a commencé il y a de cela des centaines d’années. Mais comme la technologie de gestion des stocks a changé, le front running a aussi dû changer. Lorsque la négociation d’actions a été automatisée, les gens ont cru que la possibilité d’exécuter du stock avait disparu. C’est ce que le grand public et Wall Street pensaient, mais quelque chose ne semble pas juste selon Brad Katsuyama, un trader RBC qui avait déménagé de son bureau de Toronto à celui de New York.

“Flash Boys” se résume à l’histoire de Brad. Dans sa recherche, il explique ce qui ne pouvait pas être expliqué. Au fur et à mesure que Brad découvre la vérité avec une équipe de collègues improbables, il ne s’instruit pas seulement mais fini par exposer le travail du trading de firme à haute fréquence, qui a proliféré à Wall Street.

Cet improbable Canadien venant d’une petite firme de Wall Street (RBC) finit par devenir l’Expert. Les sociétés de négoce à haute fréquence avaient exploité une technologie qui est, d’éliminer quelques millisecondes hors du temps d’une transaction, faisant d’eux les avant-coureurs du le monde du commerce électronique. Personne ne savait ce qu’ils faisaient ou comment ils le faisaient, et ce, jusqu’à ce que Brad découvre la vérité.

Les avant-coureurs des jours modernes avaient été, et sont encore, pressés par des délais de quelques millisecondes, donnant ainsi un avantage commercial énorme et illégal. Au lieu de raccourcir un processus d’affaires, les traders de haute fréquence utilisaient les économies de temps pour court-circuiter le processus de négociation et ainsi se créer un avantage. Les traders à haute fréquence utilisent le même principe, celui de raccourcir le temps de traitement par millisecondes pour obtenir un avantage déloyal dans un marché ouvert.

Brad Katsuyama, le trader canadien de RBC s’est attaqué à une industrie et l’a exposé, alors que la plupart des gens de l’industrie ne savaient même pas ce qui se passait. Même s’il a mis en lumières ces pratiques, il a été ridiculisé parce qu’il était pratiquement impossible de prouver que l’avant-course se produisait. Lewis écrit: «Brad Katsuyama a expliqué au monde ce que lui et son équipe avaient appris des rouages du marché boursier. Les investisseurs de la nation ont été consternés – un sondage réalisé auprès d’investisseurs institutionnels à la fin Avril 2014, menée par le cabinet de courtage ConvergEx a découvert que 70 pour cent (70%) d’entre eux pensaient que le marché boursier américain était injuste et 51 pour cent (51%) considéraient le trading haute fréquence comme étant «dangereux ou très nocif ». Les investisseurs qui se plaignent étaient des gros joueurs, vous pouvez être amené à penser que les fonds communs de placement, les fonds de pension et les fonds de couverture pouvaient se défendre sur le marché “.

“L’étroite part du secteur financier [traders haute fréquence et les échanges qui soutiennent cette pratique] qui fait de l’argent avec la situation décrite dans ce livre [Flash Boys] explique le besoin de façonner la perception du public à cet égard. … Puis vint le malheureux épisode sur CNBC au cours duquel Brad Katsuyama a été agressé verbalement par le Président de la Bourse de BATS. … Il [le Président de BATS] cria, tempêta et s’agita de manière ridicule à tel point que la moitié de Wall Street s’est arrêté. … Un producteur CNBC m’a dit que ça a été le segment le plus regardé de l’histoire de CNBC … Son moment décisif est venu lorsque Katsuyama lui a posé une simple question: Est-ce que BATS vend une image plus rapide du marché boursier pour les traders haute fréquence, tout en utilisant une image plus lente pour faire augmenter les prix des échanges des investisseurs? … Le Président de BATS a dit non … Ce n’était pas vrai … Quatre mois plus tard, BATS se séparait de son Président “.

Si vous êtes intéressés, voici une compilation de 4 minutes des moments clés du segment CNBC.

Si vous voulez regarder le segment de 20 minutes dans toute son intégralité, voici le lien.

Je ne pense pas vous avoir gâché la lecture du livre en écrivant ce blog. Le déroulement de l’histoire de “Flash Boys” est fascinant et Lewis est à son meilleur. Je dois dire que je me suis senti un peu patriotique à la lecture du livre de ce Canadien, Brad Katsuyama, jouant un rôle central dans l’un des plus importants moments d’affaires de l’Amérique.

Échéancier comprimé – Processus de Travail Accéléré

L’application des outils de communication pour comprimer les délais peuvent vous donner d’importants avantages dans votre entreprise. Mais rien ne peut être utilisé efficacement une fois dans les mains de la mauvaise personne ou en faisant quelque chose d’illégal. Brad a fini par choisir une approche très créative pour niveler le terrain de jeu, elle implique une tournure peu probable impliquant Goldman Sacks.

J’espère vous aurez la chance de profiter du livre!

Donnez une accessibilité audible à vos lieux de réunion

Est-ce que votre entreprise est conforme à la Loi sur la Conception sans obstacles pour les Personnes avec Incapacité Auditive selon la Loi concernant l’Accessibilité pour les Personnes souffrants d’un Handicap en l’Ontario (LAPHO)?

Différentes technologies de communication en temps réel (audio, vidéo, contenu, tableau blanc interactif), peuvent être combinées de façon unique pour répondre à chaque situation de collaboration. Une session de collaboration est comme une toupie faite d’un peu de chacune de ces quatre technologies variables. Les sommets peuvent être de différentes formes et tailles, chacun convient aux besoins des participants à la réunion de collaboration, mais le point de la partie supérieur est toujours la technologie audio. Si il n’y a pas de son, il n’y a aucune session de collaboration en temps réel – le sommet ne tourne pas.

La technologie audio est souvent prise pour acquis. Même si elle est la plus fondamentale des technologies de conférence, elle est celle dont on s’occupe de moins. La technologie audio a été compromise depuis la technologie du téléphone mobile et est devenue omniprésente et plus répandue que les lignes fixes. Pourquoi? Parce qu’un appel téléphonique mobile se retrouve compressé dans un appel à seulement 8kbps.

Un fichier de musique numérique compressé à 128 kbps à plutôt un bon son, cependant, à 64 kbps la fidélité tombe de manière significative et une chanson à 32 kbps ne vaut pratiquement pas la peine d’être écoutée. Un appel vocal à 8kbps, celui auquel les gens se sont habitués, ne fournit pas une bonne qualité audio.

Pourquoi acceptons-nous une telle qualité audio inférieure? Pour la commodité que le téléphone mobile nous donne. Nous sacrifions beaucoup la qualité audio pour la commodité du mobile, mais disposer d’une bonne qualité audio dans une conférence téléphonique est fondamental. C’est souvent la différence entre la communication et la non communication.

Vous pouvez obtenir la bonne technologie pour rendre la partie audio de votre conférence meilleure, pour que les gens puissent entendre ce qui est dit plus correctement – une meilleure communication.

Incapacité Auditive

listentech-theater_42Notre monde peut être difficile pour les personnes malentendantes. Selon la Société canadienne de l’ouïe, la perte d’audition est de plus en plus répandue:

  • Près d’1 adulte Canadien sur 4 rapporte avoir une perte auditive
  • La perte d’audition est la troisième maladie chronique la plus répandue chez les personnes âgées et le handicap le plus répandu. Sa fréquence augmente avec l’âge – 46% des personnes âgées de 45 à 87ans ont une perte auditive
  • Le vieillissement est la cause première de la perte auditive, l’incidence de cette perte auditive est en train de monter en flèche avec le vieillissement de la population

Vous pouvez obtenir la bonne technologie pour rendre la partie audio de votre réunion meilleure, permettant ainsi aux personnes malentendantes d’écouter correctement ce qui est dit – communication accessible.

Légalement, vous n’avez peut-être pas de choix.

Equipez votre Organisation avec les formats nécessaires pour une communication accessible

La Loi concernant l’Accessibilité pour les Personnes souffrants d’un Handicap dans l’Ontario (LAPHO) reconnaît la discrimination qui a lieu à l’égard des personnes handicapées de l’Ontario et vise à mettre en œuvre et à faire respecter les normes pour assurer l’accessibilité pour des Ontariens handicapés. Cela comprend la fourniture des outils auditif nécessaires pour les personnes handicapées de manière à être en mesure d’assister et/ou de participer quand dans un espace de rassemblement.

Le Code International des Immeubles de 2012 stipule que: “Chaque zone de rassemblement où les communications Audio font partie intégrante de l’utilisation de l’espace, doivent avoir un système d’aide pour l’écoute”.

Une zone de rassemblement est définie comme correspondant à tout espace où les gens se rassemblent, que ce soit une salle de réunion, une salle de banquet ou une salle de classe.

Lorsque la LAPHO a été adoptée, son objectif était de faire de l’Ontario une Province plus accessible à toutes les personnes handicapées d’ici 2025. Dans le cadre de cette loi chaque toutes les organisations concernées seront tenues de fournir des formats de communication accessibles aux personnes handicapées sur demande.

Alors qu’est-ce que cela signifie pour votre entreprise?

Tout d’abord, vous devez déterminer à quelle date votre entreprise doit être conforme à LAPHO.

Organisations Concernées Dates de Conformité
Gouvernement de l’Ontario et de l’Assemblée Législative January 1st, 2014
Les organisations désignées du secteur public, avec plus de 50 employés January 1st, 2015
Les organisations désignées du secteur public, avec 1-49 employés January 1st, 2016
Les organisations privées et sans but lucratif comptant plus de 50 employés January 1st, 2016
Les organisations privées et sans but lucratif avec 1-49 employés January 1st, 2017

A ce jour, le Gouvernement de l’Ontario et l’Assemblée législative doivent déjà être conformes à LAPHO tout comme les organisations désignées du secteur public avec plus de 50 employés. Comme indiqué dans le tableau ci-dessus les organisations désignées du secteur public avec 1-49 employés seront les prochains qui devront mettre à jour leurs dispositions en matière d’accessibilité. Suivront enfin les organisations à buts non-lucratifs et les organisations privées.

Les Systèmes d’Ecoutes Assistées ou certains types d’appareils, aident à réduire le bruit de fond et compensent la distance de la source sonore. Ils sont d’une particulière aide pour les personnes ayant différents degrés de perte auditive une fois présent dans un espace de réunion, que ce soit une institution gouvernementale (Salle d’Audience) ou une salle de conférence d’une organisation.

ET Group propose des systèmes ListenRF, ListenIR, ListenLoop et Listen WiFi qui fournissent la flexibilité à toute personne pour s’adapter à un large éventail de réunions.

Le système ListenRF est idéal pour les grandes et petites salles de conférence. Il se trouve sur une fréquence FM et permet à toute personne ayant un récepteur réglé sur cette fréquence et étant à une certaine distance de se connecter à l’émetteur.

D’une autre part, le système de ListenIR est plus efficace pour les espaces fermés où les conversations privées sont organisées comme dans les salles d’audience et les salles de réunion privées. Avec le système de ListenIR seuls les récepteurs qui sont dans la ligne de mire de l’émetteur se connecteront de sorte à ce que les personnes en dehors de la salle avec un récepteur ne seront capables d’entendre ce qui est dit.

Le ListenLoop est un excellent système pour les stades, les écoles, les auditoriums, les lieux de culte, et tous les autres endroits de rassemblement. Avec la ListenLoop vous créez une frontière virtuelle où toutes les personnes possédant des prothèses auditives qui prennent en charge la technologie T-Coil seront capables de se connecter.

Enfin, le ListenWiFi vous fournit les mêmes avantages que le système ListenRF mais est plus sûr et peut réceptionner plus de canaux.

Avoir un système d’aide à l’écoute à beau être obligatoire, c’est également la bonne chose à faire. Assurez-vous que toutes les personnes qui viennent dans vos zones de rassemblement ont la possibilité d’avoir la meilleure expérience audio possible.

Contactez ET Group aujourd’hui pour savoir quel système d’assistance d’écoute serait le mieux pour votre organisation.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour vérifier les options d’écoute assistée que propose ET Group et savoir quel système fonctionnera le mieux selon vos besoins.

Système D’aide Pour L’Écoute”

La collaboration est un investissement qui offre un rendement composé

Accélérer le flux de travail dans l’écosystème collaboratif de Justice

Dans deux de mes récents blogs, j’ai parlé de la façon dont les écosystèmes du secteur de la Santé et de l’Enseignement Supérieur ont été transformés. L’exemple donné dans la Santé concernait l’application des outils de la technologie qui transforment de façon créative, une partie spécifique du domaine de la santé. Dans l’Enseignement Supérieur les nouvelles technologies sont appliquées petit à petit au travers de l’écosystème, ce qui finira par transformer la façon dont le modèle de l’enseignement va fonctionner.

Ce sont deux exemples d’un écosystème qui a été transformé pour être plus collaboratif, où les délais sont compressés et où la richesse de la communication a nettement augmenté. L’un est une restructuration ciblée d’une partie d’un écosystème, l’autre est une érosion et une réforme d’un écosystème.

La technologie est en train de changer la façon dont toutes les industries et les écosystèmes dont ils font partis travaillent. Une organisation peut choisir le degré auquel ils adopteront l’évolution délibérée de leur écosystème. Les organisations avec le plus fort taux d’adoption mèneront l’innovation de leur industrie. L’innovation moderne est du domaine d’équipes de personnes hautement collaboratives versus la grande connaissance d’un seul innovateur.

Pour accélérer la collaboration dans votre organisation, pour restructurer volontairement le «comment», utilisez les 5 Principes Directeurs pour la collaboration accélérée:

  1. Passer à la communication en “temps réelle”
  2. Construire des expériences de communications “Riches” entre les personnes.
  3. Cibler un important RSI de collaboration
  4. Comprimer les délais de traitement
  5. De petites équipes

Voir ce blog pour plus de détails sur les 5 Principes Directeurs

Les outils technologiques permettent d’appliquer ces cinq principes. Regardons maintenant comment les appliquer à l’écosystème de la Justice peut les aider à le transformer.

L’écosystème collaboratif de Justice

L’écosystème de la Justice est un système complexe qui a évolué pendant des centaines d’années conjointement avec le développement de la société. C’est la partie “Loi & L’Ordre” de notre société. Est-il possible d’appliquer de nouveaux outils de communication pour réaliser des avantages économiques drastiques ?

A partir du blog “les 5 principes”, il y a trois grandes catégories pour améliorer la communication:

  1. Formation
  2. Amélioration des processus
  3. La technologie – une meilleure communication

Les trois catégories peuvent améliorer la communication, mais seule la technologie peut transcender sa propre catégorie et affecter les deux autres catégories en permettant l’amélioration des processus et une formation plus rentable. Cela est particulièrement vrai dans les organisations dites plus traditionnelles où les processus sont rigides et la formation est déjà bien ancrée dans la culture de l’organisation.

Depositphotos_52994355_mLe système de justice est un écosystème traditionnel avec des processus rigides (les lois sont en soit sont basées sur un code des plus rigide) et des initiatives de formation bien établies.

L’écosystème de la Justice, dans une vue simplifiée, comporte quatre volets différents: Judiciaires, Application de la loi, Juridiques et Correctionnels.

Dans cet écosystème d’organisations, la possibilité d’améliorer la communication réside dans l’application de la technologie, précisément parce que les processus sont formels et la formation est bien ancrée dans la culture actuelle.

Avec cette toile de fond de concepts, nous allons voir comment les trois catégories de RSI – Economies Opérationnelles, Amélioration de la Productivité et de la Transformation Stratégique – peuvent être appliquées à l’écosystème de Justice pour le transformer par la technologie de collaboration afin de bonifier le RSI d’affaires initial.

Audiences de détention provisoire (Comparution)

Les personnes en détention provisoire sont des individus qui ne sont pas admissibles au paiement d’une caution, et qui sont détenus dans des centres de détention provisoire dans l’attente de leur procès. Quand ils sont tenus de comparaître devant un juge pour une première fois, ceci est appelé ‘’La Comparution’’. Cette première comparution nécessite beaucoup de ressources. Les personnes inculpées ont généralement besoin de passer une journée entière à être transférés d’abord du centre de détention vers la salle d’audience, puis à nouveau dans le sens inverse. Cela requiert des gardiens (au moins 2, parfois 4), véhicules de transport spécialisés, autres couts associés à ces déplacements pour la journée – repas, essence, etc. De plus il faut ajouter des espaces de détention provisoires dans les locaux de courts de justice et en plus il faut ajouter les risques inhérents au transport des prisonniers tout au long de cette initiative.

Économies opérationnelles

Les économies les plus faciles à obtenir dans tout écosystème sont d’ordre opérationnel. Elles ont lieux soit quand vous arrêtez de faire quelque chose que vous faisiez, ou que vous le faites d’une manière différente de façon à obtenir le même résultat, mais avec un cout moindre.

Ce tableau de Statistique Canada démontre que la détention provisoire a augmenté considérablement au Canada depuis l’an 2000:

remand custody

Applying video conferencing technology to facilitate Remand Appearances is a perfect example of how substantial cost can be taken out of the ecosystem, maintaining the same end result.

The Operational Savings = Cost avoided / Cost of video conferencing technology

I couldn’t find actual costs for all the components involved, but here is an estimate of the cost that could be avoided.

Coûts évités

1) Gardes (moyenne de 3) pour une journée = 3 x 8 heures x taux horaire de garde = 3 x 8 x $50 = $1,200 jour

2) Coût du transport – véhicule spécialisé + 750 dépenses = $750/jour

3) Les exigences permettant de transporter les prisonniers au Palais de Justice = 300 $/jour

Une seule comparution coûte probablement aux contribuables environ 2000$. Multiplié par le nombre de comparutions dans une année, qui pourraient être utilisé pour la technologie ~ 14.000 x $ 2,000 = $ 28,000,000 / an. Sur une période de 10 ans, cela représente $ 280 000 000. Même si mon estimation pour le coût d’une comparution est surévaluée de 50%, il est encore possible de réaliser des économies opérationnelles significatives.

Estimer le coût de la technologie est difficile à faire dans ce blog car il y a beaucoup de variables, mais investir dans l’infrastructure requise pour faciliter ces audiences coûterait moins cher sur 10 ans que sans cette technologie. L’un des investissements clés de ce processus est la technologie dans la salle d’audience, qui permet aux comparutions d’être menées à distance.

Dans tout écosystème organisationnel, il y a toujours des salles où les personnes de différentes parties de l’écosystème se réunissent. Dans le système judiciaire, ce sont les salles d’audience des différents Palais de Justice à travers le pays.

Une salle d’audience est l’endroit où les 4 différents constituants (Judiciaires, Application de la loi, Juridiques et Correctionnels) se réunissent pour mener leurs essais et est le point central pour faire avancer le processus judiciaire. Pour permettre aux nouveaux outils de communication de changer les processus, les salles d’audience doivent être équipées de la technologie nécessaire pour pouvoir communiquer électroniquement, ce qui est une expérience riche – comme si on y était. Pour obtenir un maximum d’avantages provenant de l’investissement technologique de la salle d’audience, les 5 principes mentionnés plus haut doivent être utilisés comme un guide.

Amélioration de la productivité

Les salles d’audience qui ont été équipées de cette manière peuvent désormais être beaucoup plus productives dans le traitement du flux de travail de la salle d’audience – les poursuites judiciaires. Un juge de la Cour peut retenir les comparutions séquentiellement, se connectant avec les prisonniers par la vidéo, à partir de divers établissements correctionnels – l’un après l’autre. La planification physique et logistique qui a pour habitude d’être un élément clé de l’ancienne façon de faire, devient tout à coup beaucoup plus simple et moins coûteuse.

Grâce à l’utilisation de la technologie de vidéoconférence La planification simplifiée et la logistique des comparutions augmenteraient également le traitement des comparutions en détention provisoire dans le système. Les résultats bénéfiques de cela sont:

  • Moins d’installations physiques nécessaires pour les prisonniers en détention provisoire (voir graphique plus haut) – moins de temps nécessaire dans les établissements de détention provisoire
  • Une meilleure utilisation du temps par le Juge, ainsi que d’autres membres du personnel judiciaire et leur capacité à gérer les cas (donc moins de juges et moins de personnel judiciaire requis)
  • Moins de retard sur les cas qui doivent être entendus

Il est clair que ces améliorations de la productivité, qui n’étaient pas prévues dans le cadre de la rentabilité opérationnelle, ajouteraient probablement plus d’avantages financiers à l’analyse de rentabilisation. Souvent, les gains de productivité qui sont réalisés dans un écosystème sauront rapidement l’emporter sur les économies opérationnelles prévues.

Technologie de la salle d’audience

Law Flat IconsLa technologie de la salle d’audience doit être conçue et déployée d’une manière qui est à la fois puissante en termes de capacité et est facile à utiliser. Les gens dans la salle d’audience et les participants distants doivent être en mesure de voir et d’entendre, comme si elles étaient présents physiquement dans la salle d’audience.

La technologie de communication dans la salle d’audience, offre une expérience riche et facile à utiliser, elle vous permettra d’accélérer grandement la vitesse de flux de travail (collaboration) dans la salle d’audience.

Lorsque les capacités de la technologie ne sont pas pleinement comprises et appréciées, les gens vont essayer de trouver des moyens d’économiser de l’argent en coupant dans les budgets Mais si ces coupures compromettent l’expérience ou ralentit la vitesse du flux de travail, vous allez simplement transférer le coût sauvé vers l’avant, sur les utilisateurs du système et ce pour la durée de vie utile de la technologie. Et quand les gains sont importants, les économies de coûts initiaux peuvent compromette la vitesse du flux de travail ou la richesse de l’expérience, ce qui peut être une mauvaise idée en soit.

Pourquoi? Parce qu’ils peuvent vous empêcher de réaliser tous les bénéfices potentiels. Économiser de l’argent dans la phase de mise en œuvre, transfère les coûts aux opérations en cours, ce qui dépassera largement tous les dollars initiaux sauvés. Cela ne signifie pas que vous devez dépenser autant d’argent que possible sur votre investissement technologique. Une conception de salle d’audience avisée qui répond aux critères suivants fonctionnera:

  1. Facilement réplicable: Une plate-forme de technologie standard qui peut être déployée à la Ville, Province / État, ou au niveau du pays. Elle doit être capable d’être déployée en masse
  2. ATPA (Apporte Ton Propre Appareil) Support: Il doit être prêt à permettre la connexion à n’importe quel ordinateur portable ou appareil mobile via une connexion analogique ou numérique
  3. Audio Numérique: Il doit supporter l’audio numérique, avoir des microphones immunisés aux RF, un processeur de signal numérique (DSP) avec des signaux audio calibrés pour permettre un enregistrement intelligible des procédures judiciaires.
  4. Adoption de l’utilisateur: Il est essentiel que l’utilisateur individuel, qui pourrait être une personne différente chaque jour ou chaque heure, ait la capacité d’utiliser facilement la technologie de la salle d’audience à son potentiel maximum. La technologie devrait faire partie de la salle et ne pas exiger de mise en place complexe.

Une fois que les différentes composantes de la technologie initiale sont en place, il y a un certain nombre d’endroits où ils peuvent s’étendre pour accélérer encore plus la vitesse de la collaboration dans l’écosystème.

L’opportunité pour augmenter la productivité de l’écosystème de justice peut être trouvée dans de nombreux autres processus. De nombreuses juridictions ont déjà appris que l’exploitation de vidéo peut réduire – ou éliminer- la plupart des retards et des coûts du système de justice associés à la logistique, tels que le temps de voyage pour des participants, notamment des témoins, des interprètes, des avocats et des détenus. Dans un écosystème où tout le monde veut parler au détenu (procureurs, agents de probation, défenseurs publics, juges, etc.), avoir un accès plus facile à la vidéo peut accélérer le flux de travail.

  • Les juges peuvent tenir des sessions à différents d’endroits l’une après l’autre à partir de la salle d’audience ou de leur chambre
  • Les cas sont traités plus rapidement – pas de délai d’attente pour les cas situés dans les régions éloignées
  • Les interrogatoires sous caution peuvent être faits par vidéo
  • Les réunions de plaidoiries peuvent être mises en place beaucoup plus rapidement (il n’y a pas besoin d’un processus de 2 heures pour entrer dans la prison et voir le prisonnier). Cela signifie moins de temps à la prison pour les visiteurs, donc moins d’exigences pour les installations physiques.
  • Témoignage vidéo – Témoin expert (cela peut réduire considérablement les coûts).
  • Témoin vulnérable – la comparution de ce type de témoin peut s’avérer dangereux, perturbant et dérangeant. Mais leur témoignage peut être critique et changer la donne. La vidéo rend leur témoignage plus facile.
  • Les interprètes – ils peuvent gérer plusieurs sessions à quelques minutes d’intervalle dans des endroits différents. Par conséquent, le besoin global diminue en raison de l’important gain de temps.
  • La médecine à distance dans les prisons (télémédecine)
  • Le droit de visite

Un exemple de ce dont je parle est dans le LA County qui a permis d’effectuer des conversations vidéo avec des détenus. Une moyenne de 2.500 conversations par mois ont eu lieu, ce qui a fait économiser 3,7 millions $ en temps et coût par année.

Faire en sorte que l’écosystème soit le plus productif a d’énormes avantages, mais le bénéfice réel se concrétise lorsque l’écosystème arrive à l’étape suivante, celle de la capture du RSI stratégique qui augmente considérablement la valeur de l’investissement collaboratif.

Transformation Stratégique

Comme les nouvelles infrastructures et terminaux de communication sont en place, l’écosystème de la Justice a involontairement été transformé et offre beaucoup plus de capacité que ce qui était initialement prévu. Les personnes qui utilisent les nouveaux outils de communication vont commencer à utiliser et appliquer les mêmes outils à des situations qui n’ont jamais été envisagées au début de la transformation de l’écosystème.

Regardons trois exemples de transformation stratégique dans l’écosystème de Justice dans la vie réelle:

1) Procès Internationaux

Avec la mondialisation du monde des affaires, il y a maintenant des occasions où la mondialisation des moyens de communications dans le monde judiciaire puisse aider et améliorer le fonctionnement et la productivité des procès qui ont lieu lorsque plusieurs pays sont impliqués. Notre compagnie ET Group, a facilité un procès comme celui-ci où les deux salles d’audience étaient dans deux pays différents et en une seule session combinée. Je vais prochainement écrire un blog avec plus de détails vous présentant les avantages énormes que cela a apporté.

  • Le coût du voyage en avion a été substantiellement réduit
  • Toute l’improductivité liée au déplacement de l’avocat a été éliminé
  • La procédure a été en mesure de progresser plus vite parce que les deux salles d’audience dans les deux pays ont été connectées l’une à l’autre en temps réel.

Une séance en salle d’audience a réuni deux juridictions différentes simultanément.

Très puissant!

ThinkstockPhotos-176810772

2) Utiliser SRV (Salle de Réunion Virtuelle)

J’ai écrit récemment un blog sur ” L’élévation de la Salle de Réunion”. L’utilisation de SRV dans un écosystème collaboratif se produit généralement à un stade ultérieur dans le développement de l’écosystème. Les SRV sont très puissantes, car elles peuvent:

  1. Réduire drastiquement les coûts
  2. Accélérer drastiquement le flux de travail (la vitesse de collaboration) des deux processus existants et des processus de réingénierie

Dans l’écosystème de la Justice, le parfait exemple pour l’utilisation de SRV serait de permettre au grand public de payer leurs amendes de circulation à travers une audience qui aurait lieu dans une SRV. Lorsque vous utilisez une SRV vous n’avez pas besoin d’une salle d’audience (économies de coûts massives), et vous permettez à une personne qui a reçu une amende de circulation d’appeler dans une SRV pour leur procès. Le juge, le policier, l’avocat (si nécessaire) et le défendeur seraient tous les participants de la réunion virtuelle. Les économies de déplacements pour toutes ces personnes impliquées seraient très importantes.

Je sais que si je reçois une contravention, je dois sérieusement réfléchir et voir si ça vaut la peine d’entamer des démarches pour la contester au tribunal ou simplement la payer. Cela représente facilement une demi-journée de travail pour aller au tribunal. Pour l’implication significative que cela a sur mon assurance j’aurai tendance à choisir de simplement payer l’amende parce que ça soit moins cher que de faire une apparition au tribunal.

Si je pouvais seulement composer un numéro dans la SRV de mon navigateur au lieu d’aller au Tribunal de la Circulation, ce serait un énorme avantage pour moi.

Le Système de Santé est probablement le plus évolué en termes d’utilisation de la SRV pour faire évoluer ses processus et faire de nouvelles choses avec de nouveaux moyens. Voici un blog qui fournit un exemple sur la façon dont les secteurs de la Santé font cela.

Utiliser la SRV comme décrit dans le scénario ci-dessous pour les Amendes liées à la Circulation, exigerait un logiciel qui pourrait imiter le flux de travail du Tribunal de la Circulation. Les gens auraient besoin de s’inscrire en ligne, s’insérer dans la file d’attente pour voir un juge dans une SRV avec les autres participants. Mais cette dépense supplémentaire est minime par rapport à ce qui pourrait être épargné grâce à l’utilisation stratégique de SRV au sein de l’écosystème collaboratif de Justice.

3) Les Portails Collaboratifs

Avec l’infrastructure technologique en place, de nouvelles façons de faire, qui n’auraient pas été possible avant, peuvent être mises en œuvre. Avec des logiciels supplémentaires, les enregistrements de procédures d’audiences peuvent désormais être capturés d’une manière qui était impossible auparavant. Les flux vidéo et audio peuvent être enregistrés simultanément par les différentes caméras et micros dans la salle d’audience, et peuvent faire parties du dossier de la Cour. Ces dossiers judiciaires peuvent être:

  • Instantanément archivés dans la salle d’audience, avec deux versions de sauvegarde (Palais de Justice et Datacenter)
  • Récupérés instantanément dès que nécessaire par le personnel autorisé
  • Transcription instantanée
  • Distribués avec différentes pièces rédigées dans l’enregistrement, pour la personne qui doit examiner le dossier
  • Utilisés comme preuve de droit irrévocable devant un tribunal
  • Être utilisés dans un portail en ligne sécurisé par le personnel autorisé pour y apporter sa collaboration en examinant et en commentant l’enregistrement.

Étendre les capacités de la technologie donne un apport additionnel à l’investissement initial de la technologie déjà en place et accélère la vitesse de collaboration dans l’écosystème de Justice – une valorisation réelle de l’investissement collaboratif.

Naturellement, il y a plus que ces trois exemples de transformation stratégique qui auront d’autres impacts sur la rentabilité de l’investissement dans une nouvelle plate-forme de technologie collaborative.

Conclusion

L’évolution naturelle d’un écosystème de collaboration est de réaliser des économies opérationnelles d’abord, puis de réaliser des gains de productivité par effets secondaires avec l’extension de cette technologie via de nouveaux processus; et enfin, frapper le coup de circuit par la transformation stratégique de l’écosystème.

C’est un long voyage et il est difficile d’imaginer la destination finale autrement qu’en sachant que lorsque la transformation est complète, votre écosystème va avoir une performance de 2 à 6 fois meilleure que lorsque le voyage a commencé.

Il faut un courage considérable à ceux qui pilotent l’écosystème pour réaliser un investissement sans vraiment comprendre comment l’écosystème va fonctionner lorsque la technologie collaborative est entièrement activée. Ils doivent résister à la tentation de tourner les coins ronds et risquer de compromettre la construction de la plate-forme qui va devenir la pierre angulaire pour la transformation.

Les premières étapes de la transformation de votre écosystème seront un tremplin pour l’avenir afin de devenir une organisation hautement collaborative et efficace. Planifiez les étapes décisives de façon réfléchie et ne faites aucuns compromis.

 

 

Est-ce que l’enseignement supérieur est en train de vivre un Moment Kodak?

Kodak n’a pas su s’adapter à l’évolution du marché, ils ont fait partie de ces entreprises dites “entreprises mortes mais qui fonctionnent” et ce, jusqu’à ce que finalement ils fassent faillite. L’industrie actuelle de l’enseignement supérieur est semblable à la situation de Kodak lorsque l’entreprise était à l’aube de la technologie de l’image numérique.

Les entreprises zombies? – Non vraiment, il y a des “entreprises mortes qui fonctionnent”

513r9F8DS+L._SY344_BO1,204,203,200_Scott Fearon a construit une carrière lucrative en devenant très bon dans la recherche et la découverte d’entreprises qui ne s’adaptent pas à l’évolution mondiale.

Il identifie les entreprises qui tirent de la patte ou qui font une mauvaise interprétation des changements du marché dans lequel elles évoluent, puis il dévalue les actions de ces entreprises. Il les catégorise comme étant des ‘’entreprises mortes mais qui fonctionnent’’. Les vendeurs à découvert comme Scott doivent faire très attention lorsqu’ils prennent leur décision parce que s’ils ont tort, il y a un risque de perte illimité. Donc ils font vraiment leurs devoirs.

J’ai récemment lu le livre de Scott et était intrigué par plusieurs histoires qu’il raconte sur les entreprises qu’il a analysé et repéré. Si son livre vous intéresse, alors cliquez sur l’image à droite pour le commander sur Amazon.

Scott y a résumé les raisons pour lesquelles les entreprises peuvent se retrouver sur une pente glissante.

“Malgré leurs différences, elles (entreprises) échouent toutes parce que leur leader ont fait une ou plusieurs de ces six erreurs communes :

  1. Ils n’ont appris qu’à partir d’un passé récent.
  2. Ils se fient, avec beaucoup trop d’importance à une formule de succès passée.
  3. Ils ont mal compris ou ont été en décalage avec leurs clients.
  4. Ils ont été victimes d’une manie.
  5. Ils ne se sont pas adaptés aux changements massifs au sein de leurs industries.
  6. Ils ont été physiquement ou émotionnellement retirés des opérations de leurs entreprises’’.

463115585En racontant ses histoires sur les entreprises, les personnes qui les dirigeaient et la triste fin qui les attendaient, Scott souligne rapidement que « ces personnes n’étaient pas incompétentes ou malhonnêtes. Elles ont fait de gros efforts pour sortir de ces situations difficiles, mais comme beaucoup avant elles et d’autres à venir, elles n’ont pas réussi. Il n’y a pas de honte à cela ».

En fait, Scott utilise une de mes citations favorites de Warren Buffet provenant de la lettre écrite par le Président de Warren en 1980, dans l’un de ses rapports annuels, Berkshire Hathaway. Il souligne le fait que même la personne la plus intelligente, ne peut pas reprendre en main un modèle managérial qui est fondamentalement mauvais. Warren a écrit cela « Même quand un gestionnaire dit « brillant » s’attaque à une entreprise ayant la réputation d’être fondamentalement mauvaise sur le plan économique, c’est la réputation de l’entreprise qui restera intacte.

Scott met en avant six éléments différents qui font qu’une entreprise réalise un mauvais calcul, mais à la base de ces éléments réside le fait que quelque chose qui a changé. Les choses ne sont plus ce qu’elles étaient ou la façon dont le management les perçoit. Certains appellent cela une perturbation et ils n’ont pas totalement tort, mais ces perturbations ne sont pas des éléments nouveaux.

Scott a écrit, ‘’ perturbation est un euphémisme qui est beaucoup utilisé dans le monde corporatif. Les nouvelles technologies ou services perturbent les technologies existantes et forcent les entreprises à s’adapter ou à périr. Bien que plusieurs penseront que c’est la naissance d’un phénomène nouveau qui a vu le jour dans un garage de la Silicone Vallée, c’est en réalité un processus vieux comme le monde. Pratiquement toutes les entreprises font faces à une sorte d’événement perturbateur au cours de leur existence. C’est à ses gestionnaires de s’assurer qu’elles continuent d’évoluer et de concurrencer.

“Le changement est devenu exponentiel’’ – Les vents du changement soufflent de plus en plus fort et à un rythme plus rapide que jamais.

Une des vidéos d’affaire les plus puissantes que j’ai vu au cours de ces 5 dernières années, est une conférence qui a été donnée par le Professeur Gary Hamel. Il a été classé comme étant l’un des penseurs d’affaires les plus influents, selon le journal de Wall Street.

Dans cette vidéo, Hamel souligne le fait que nous (le monde) sommes à un point d’inflexion ou la cadence du changement est passé du linéaire à l’exponentiel. Les ramifications de cette cadence effrénée sont perçues tout autour de nous comme étant des industries qui meurent et d’autres qui naissent. Les choses changent à un rythme sans précèdent. Les entreprises ont besoin d’être plus à l’écoute du marché dans lequel elles opèrent, ainsi qu’à la façon dont ils peuvent influer leur marché d’une façon qu’ils n’auraient peut-être pas cru possible.

Pour les vendeurs à découvert tel que Scott Fearon, les possibilités de trouver des ‘’entreprises mortes qui fonctionnent’’ ne vont qu’augmenter.

Pour éviter de devenir une compagnie zombie, Gary nous donne 3 conseils :

  1. Etre capable de se transformer aussi rapidement que possible
  2. Faire de l’innovation une priorité pour tout le monde, tout le temps et tous les jours
  3. Les employés doivent faire preuve de créativité, de passion et de détermination dans leur travail de chaque jour.

L’innovation n’est plus le propre d’une seule personne brillante ou d’un inventeur. L’innovation se crée lorsque les personnes collaborent efficacement. Une augmentation de la collaboration conduit à une augmentation de l’innovation.

Les entreprises qui ont optimisées leur environnement de collaboration sont plus performantes que leur pairs de 2 à 6 fois.

Plus de 70% des entreprises ont à peine commencée à faciliter un écosystème collaboratif efficace. Il y a beaucoup d’opportunités pour être le meneur dans votre marché et quitter le monde des entreprises zombies.

Jack Welch a dit que ‘’si le taux de changement à l’extérieur dépasse le taux de changement à l’intérieur, alors la fin est proche’’.

Comment est la cadence de changement de votre entreprise?

La Transformation de l’écosystème de collaboration dans le Système de la Santé

Le Catch 22 – focus sur la réduction des coûts

Chaque jour, nous voyons des milliers de publicités et ceci peut devenir épuisant. Mais cette publicité à tout de suite attirée mon attention parce qu’elle était différente.

lose wait

A première vue, j’ai dû m’arrêter et regarder ce qui se passait.

J’ai d’abord été stupéfait par le jeu de mot ‘’Lose Wait’’ – (Perdre du Temps) – très intelligent. Est-ce une nouvelle façon de ‘’perdre du poids’’ ? Ça ne l’était pas – mais ça l’était aussi !!!

Ce n’était qu’un jeu de mots.

Puis, j’ai été frappé par les statistiques énoncées … 82%, c’est assez convaincant. Ce qui l’est encore plus est de savoir combien de temps les personnes gagnent. Le temps passé à faire la queue est l’une des choses les plus détestées au monde.

Mais ce qui m’a encore plus frappé est ce que LiveHealth a fait. Ils ont transformé un élément clé du système de santé tel qu’on le connait. Ils n’ont pas simplement fait une petite modification en automatisant ou en ajoutant quelques petites choses par ci et par là, mais en changeant le système dans son intégralité.

Roy Schoenberg, Président et CEO de American Well Systems a déclaré: ‘’les systèmes de télésanté à la maison, ainsi que les consultations d’urgence sont en pleine expansion et American Well Systems est prêt à répondre aux demandes des patients dans le besoin.’’

Quand j’ai fait passer le test ‘’Les cinq principes directeurs pour l’Accélération de la Collaboration’’ à ce que American Well a fait, ils ont excellé :

  1. Mise en place de véritables outils de communication en temps réel  – ✔
  2. Construction d’une communication riche entre les personnes  – ✔
  3. Ciblage d’un important RSI en avantage collaboratif  – ✔
  4. Délais concentrés – ✔
  5. Possibilité d’avoir de petites équipes (de travailleurs de la santé)  – ✔

Les exigences en matière de qualité et de coût de santé pour tous a été le moteur des organisations médicales pour explorer comment la technologie peut permettre la possibilité de réaliser de la télé santé – santé à distance – depuis plusieurs années.

La vidéo conférence a toujours été un facteur clé pour la technologie de la télé santé. Elle fait actuellement l’objet d’un changement vers des solutions logicielles pour la collaboration/vidéo, qui peut s’exécuter sur les équipements personnels des gens – PC’s, Macs, tablettes et appareils mobiles. Ce changement offre de nouvelles possibilités et panorama sur la façon dont les choses sont faites avec l’utilisation de la vidéo.

American Well n’est pas le seul, les systèmes collaboratifs de l’Industrie de la Santé sont en pleine transformation grâce à de nombreuses solutions réseaux intégrées pour ce marché particulier.

D’autres industries devraient prendre bonne note de ce qui peut être fait.

Approche de réduction des coûts

GettyImages_502017603

Le type de transformation qui prend forme dans l’Industrie de la santé ne peut être atteint avec une simple approche de ‘’réduction des coûts’’. La plus grosse erreur que les organisations font lorsqu’elles essayent de mettre en place de meilleurs outils de collaboration est de ne se concentrer que sur la réduction des coûts.

Réaliser des changements en ne se concentrant que sur la réduction des couts – par exemple le coût direct de la technologie, serait comme de se concentrer sur les arbres (coûts) et ne pas réaliser que l’on est au milieu d’une forêt (le bénéfice à long terme). Les arbres (coûts) vous bloquent la vue et vous empêche d’avoir une vision globale.

Je ne dis pas que l’utilisation réfléchie de ses dollars n’est pas quelque chose d’important, au contraire. Mais si les cinq principes directeurs mentionnés plus haut sont utilisés pour influencer des changements, vous économiserez beaucoup en vous focalisant principalement sur ceux qui entrainent une économie de coût.

Une approche guidée par un souhait de réaliser des économies commence souvent par un mandat provenant de quelqu’un de haut placé dans l’organisation pour une réduction immédiate des coûts afin d’améliorer le résultat net.

Parfois, la réalisation d’économies opérationnelles peut permettre de bénéficier de gain de productivité. Par exemple, l’utilisation de la vidéoconférence pour éviter des frais de voyage pourra en plus permettre de réaliser des bénéfices de production et accélère l’exécution des tâches professionnelles. J’appelle souvent ces avantages comme étant des ‘’effets secondaires’’ ou avantages imprévus.

Est-ce que la réduction des coûts va avoir un impact négatif sur les Ecosystèmes de Collaboration?

Sauver de l’argent lors de la réalisation de projets résulte souvent en un simple transfert des coûts vers les opérations de l’écosystème.

Les dollars dépensés dans les opérations d’un écosystème sous-optimisé, vont largement dépasser les argents économisés lors de l’implantation du projet. 

Je n’ai pas de formule exacte mais chaque 1$ de réduction lors de l’implémentation vous coutera $3 à $6 pour les opérations en continues. Et certaines opérations en continues, comme les écosystèmes de collaboration sont censés être en place pour une longue durée.

Il y a certaines économies à réaliser par une approche opérationnelle, mais en restant focalisée sur la productivité et un retour sur investissement stratégique. Une organisation peut réaliser des performances de 3 à 6 fois meilleures.

Si je regarde ce qu’American Well fait, l’opérationnel, la productivité et les bénéfices stratégiques sont réunis de telle manière à atteindre une performance 3 à 6 fois plus importante qu’avant. Voici quelques bénéfices:

  • Gain de temps – 2 heures en moyenne, selon une enquête.
  • C’est très important.
  • Gain de temps et d’argent pour les patients car ils n’ont plus besoin de se déplacer plusieurs fois à cause des RDV – essence, usure du véhicule…etc.
  • Les médecins et spécialistes peuvent réaliser des appels de chez eux, sans avoir à se déplacer jusqu’à la clinique ou l’hôpital.
  • Les exigences liées aux bâtiments médicaux sont moins importants – De grandes économies en infrastructures sont réalisées.
  • Les patients peuvent être traités rapidement, ce qui augmente le rendement global – énormes bénéfices
  • S’il y a un besoin d’annuler un RDV, le patient ou le médecin peut le faire sans impact sur l’un ou l’autre.
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Et encore beaucoup d’autres…

Essayer de réaliser des économies en coupant les coûts quand il y a une réelle opportunité de transformer tout un écosystème par une meilleure collaboration, va à l’encontre de ce qui serait possible de réaliser pour transformer une entreprise ou une industrie.

Ceci est le ‘’Catch 22’’ : le fait de se concentrer uniquement sur la réduction de coût. Utiliser les cinq principes directeurs pour l’Accélération de la Collaboration vous aidera à augmenter la vélocité de collaboration et à super-charger les performances de l’écosystème.

Transformez l’écosystème d’une manière qui fonctionne bien et qui est adoptée de tous : mieux entendre, y voir clair, l’utilisation conviviale du système, enregistrement des interactions ainsi qu’une gestion de ces interactions en temps réel permettant de nouvelles façons de travailler.

Utilisez les cinq principes pour transformer votre écosystème collaboratif.

Investissez dans la transformation de votre Système Collaboratif + Technologie + Amélioration des processus + Formation.

Les avantages d’un véritable changement continueront à se répercuter à travers votre écosystème d’une manière dont vous ne pouvez même pas imaginer.

Revue de Presse: Un Partenariat Unique Reliant le Monde de l’AV et Celui de la TI

iStock_000028311598LargeMONTRÉAL (QUÉBEC) – TORONTO (ONTARIO) – ET Group et Solulan, firme de consultation en TI, ont formé un partenariat afin de devenir le chef de file spécialisé en intégration par Lync au Québec et en Ontario.

Ce partenariat unique réunit le dynamisme de l’audiovisuel et de la vidéoconférence (AV/VC) à l’expertise en communications unifiées et en collaboration (CUC) Lync de Microsoft afin de créer un « guichet unique » pour les déploiements de Lync.

“Le partenariat entre Solulan et ET Group a simplifié notre processus de sélection et d’intégration pour notre solution de communications unifiées. J’ai particulièrement apprécié les compétences et l’efficacité de leur équipe!” mentionne Marc Wheeler, directeur des technologies informatiques, Groupe Morneau.

Notre intégration Lync inclut la liaison transparente de l’infrastructure Lync, les clients personnels Lync et les solutions Lync de systèmes de locaux. Nous offrons également aux utilisateurs de Lync un service géré robuste qui inclut des liaisons mondiales intra et intersociétés dans l’environnement Lync ainsi que la liaison entre Lync avec les architectures traditionnelles de vidéoconférence.

ET Cloud, notre vidéoconférence comme service (VCaaS), est en voie de devenir le choix le plus populaire des grands et des petits comptes pour être en liaison afin de vivre des expériences de communications unifiées.

ET Cloud est une plateforme d’interopérabilité en vidéoconférence sur le Web qui regroupe diverses technologies comme Legacy H323 Codecs, SIP, Lync et WebRTC. ET Cloud est un service géré, ce qui permet aux clients de disposer d’une riche plateforme de vidéoconférence sans avoir à se soucier de la maintenance de la TI, ni de faire l’acquisition de leur propre plateforme.

ET Group est un fournisseur de solutions de collaboration en technologie qui allie l’expertise audiovisuelle à la technologie de l’information en intégrant les deux mondes de façon créative et fructueuse.

ET Group procure des solutions innovantes aux sociétés qui cherchent à améliorer leur capacité à collaborer en concentrant ses efforts aux endroits où les gens se réunissent en vue de rencontres, qu’elles soient physiques ou virtuelles.

Solulan est une firme de consultation en TI spécialisée dans l’intégration des systèmes de Microsoft depuis 1999, la maintenance et la formation en TI spécialisée pour les entreprises du Québec et de l’Ontario. La firme offre tout un éventail d’options de service, notamment la communication unifiée et l’infonuagique ainsi que le soutien à l’infrastructure de TI sur les lieux. Solulan est Partenaire Or de Microsoft, et ses professionnels possèdent une solide formation ainsi que de l’expérience et une certification considérables de Microsoft. En outre, les experts de Solulan aident les entreprises à optimiser la gestion, à effectuer la conversion de la virtualisation par serveurs et à implanter des plans de poursuite des activités, des plans de reprise après sinistre et des solutions de télétravail.

Les entreprises ET Group et Solulan sont établies tant à Montréal qu’à Toronto d’où elles fournissent des services d’audiovisuel et de TI d’un bout à l’autre du Canada et des États-Unis.

Favoriser la Collaboration entre vos “Réunions les Plus Importantes”

52ème partie : Déplacer l’aiguille de collaboration au sein de votre organisation

Dans la première partie de ce billet, je vous ai parlé de votre ‘Réunion la plus Importante’ et comment vous pouvez :

  1. Améliorer peu à peu la réunion en faisant de petites avancées vers une meilleure collaboration – certaines choses graduelles sont sans danger et ne coûtent rien.
  2. Effectuer un changement plus radical en ajoutant quelque chose de nouveau. Ne soyez pas effrayé de faire de grandes avancées – les avantages en valent la dépense.
  3. Planifier un apprentissage avec chaque étape franchie.

Ces activités étaient de manière collective la première étape vers une meilleure collaboration au sein de votre département ou entreprise.

Si nous retournons vers le passé un peu, la majorité des ‘Réunions les Plus Importantes’ avec des participants à distance étaient des appels conférence.

Lorsque des outils de conférence tels que WebEx et GoToMeeting sont arrivés sur le marché, les participants de réunion connectés à différents endroits étaient en mesure de partager du contenu en parallèle avec la conférence audio. Ces outils de conférence ont continué leur évolution en ajoutant la voix (au lieu d’un appel parallèle) en plus de la vidéo et l’annotation interactive. Ils ont permis à la ‘Réunion la Plus Importante’ d’évoluer d’une simple conférence à voix vers une réunion ‘voix + contenu + vidéo + annotation’.

La capacité améliorée des technologies de conférence mène à une expérience plus riche pour tous les participants – lire ce billet pour plus d’information sur comment augmenter la richesse de cette expérience.

Mais j’ai aussi établi que, même s’il est important d’obtenir une meilleure collaboration durant votre ‘Réunion la Plus Importante’, vous pouvez faire progresser la collaboration de manière encore plus signifiante en améliorant la collaboration au sein des activités d’équipe entre les ‘Réunions les Plus Importantes’.

2ème Étape : Les Activités d’Équipe Entre les Réunions les Plus Importantes

Beaucoup plus de temps et d’effort sont déployés entre les ‘Réunions les Plus Importantes’ que durant ces réunions mêmes. Donc, il est évident que si vous êtes en mesure d’améliorer la collaboration de votre équipe entre les réunions, vous serez aussi en mesure d’accélérer la collaboration de votre entreprise de manière générale.

On se déplace d’une collaboration rampante vers la marche – on se rappelle ici l’analogie Rampe-Marche-Cours (R-M-C) du billet précédent.

Cependant, WebEx ou GoToMeeting, aussi efficace soient-ils pour les réunions, ne sont pas les outils idéaux pour la collaboration journalière entre les membres d’équipe.

Pourquoi cela?

Parce que ce sont des outils conçus pour les réunions. C’est la force de ces outils; faciliter les réunions. Plusieurs types de réunions, comme c’est le cas pour WebEx.

Les outils de réunions sont :

  • Orientés vers une réunion ‘un à plusieurs’, où le propriétaire de la réunion possède plus de contrôle.
  • Des évènements à l’horaire – il faut planifier la réunion pour ensuite l’avoir.

1Afin de déplacer la collaboration vers les opérations journalières de vos membres d’équipe, vous devez remplacer les outils conçus pour les réunions par des outils conçus pour la collaboration ad hoc. Par exemple des outils de Communication Unifiée (CU).

GoToMeeting et WebEx ne permettent pas la collaboration ad hoc. Ils ne possèdent pas Presence, IM (messagerie instantanée – hors de la fonction de bavardage permise en réunion) ou appel audio ou vidéo ad hoc. La technologie WebEx/GoToMeeting est conçue pour les réunions, et non comme une plateforme de communication pour supporter les opérations journalières.

Une bonne plateforme de CU comme Jabber ou Lync incorpore de la technologie afin de faciliter les réunions. Il s’agit d’une seule plateforme pouvant supporter la collaboration en temps réel au sein de l’organisation. CU est la pièce centrale de tout Cadre de Communication Corporative, mais si vous essayez de vous déplacer d’une collaboration Rampante vers la Marche, ne laissez pas l’architecture d’un cadre vous ralentir. Il est mieux de commencer la Marche par le fait même de marcher, plutôt que de simplement planifier de marcher.

Si vous avez déjà un système téléphonique (un PBX), vous pouvez aller de l’avant en construisant sur ce même système téléphonique. Mais ceci signifie généralement une amélioration. Si votre système téléphonique date de quelques années, vous aurez à consulter plus d’individus pour pouvoir prendre une décision. Il est plus difficile de commencer à marcher de cette façon.

Un autre aspect important du PBX est qu’avec tous les autres outils disponibles pour la communication en temps réel, le PBX n’est plus aussi important, et vous n’aurez pas besoin d’investir dans ce dernier, sauf s’il est inclut dans votre cadre de communication général.

Dirigez-vous vers ce billet de blog par Marty Parker de UC Stratégies – ‘Comment Bâtir un PBX’.

Plusieurs individus utilisent Skype ou d’autres produits de consommation gratuits pour les interactions entre individus, et cela peut bien fonctionner – voir ce billet de blog. Néanmoins, Skype n’est pas assez fiable et/ou évolutif pour votre organisation. La plupart des gens réalisent ceci lorsqu’ils passent plus de temps à gérer la technologie plutôt qu’à se concentrer sur la tâche à accomplir. Ceci indique qu’ils épargnent finalement peu en utilisant un outil gratuit. Lorsque ceci se produit, vous devez commencer à utiliser des outils de CU de plus haute qualité pouvant vous offrir une meilleure expérience collaborative, comme Jabber de Cisco, Lync de Microsoft ou toute autre solution commerciale de Communication Unifiée.

La Clé de la Collaboration Personne-à-Personne

Que vous utilisiez Skype ou une solution de CU plus robuste, l’élément le plus important afin d’accélérer la collaboration personne-à-personne est la technologie personnelle à lier à l’appel.

Qu’est-ce que je veux dire par là? Une technologie personnelle qui améliore l’expérience audio et vidéo en :

  • Éliminant le retour audio ou l’interférence et en offrant une bonne qualité audio afin que les participants puissent s’entendre et entendre les autres. Comment cela fonctionne?
    • Utilisez les écouteurs de votre iPhone/iPad ou autre, afin de les brancher à votre ordinateur, tablette ou cellulaire.
    • Ajoutez un appareil audio USB si vous travaillez dans un endroit silencieux et ne souhaitez pas être attaché à un appareil. Coût : 100 $ à 150$.
  • Améliorant l’expérience visuelle en AGRANDISSANT le contenu et la vidéo.
    • Tout ce qu’il vous faut est un 2ème écran connecté, votre ordinateur portable ou de bureau. Coût environ 120$.
  • Maintenant une bonne connexion pour la qualité et la continuité de l’appel. Même si la bonne connexion n’est pas une ‘technologie personnelle’, rien n’est plus dérangeant qu’un appel déconnecté à plusieurs reprises, voire perdu. Il vous faut donc une connexion stable. Il est plus difficile d’établir un prix approximatif pour ceci, mais il y a plusieurs façons de résoudre le problème :
    • Assurez-vous d’avoir assez de bande passante pour que tous les participants puissent se connecter sans étrangler la connexion.
    • Utilisez une technologie appropriée pour la bande passante, par exemple un appareil utilisant moins de bande passante ou qui s’adapte aux fluctuations.

Un appareil audio personnel et un 2ème écran sont les meilleurs investissements possibles afin d’améliorer la communication de personne-à-personne au sein de votre organisation. Enrichissez l’expérience et les individus pourront mieux collaborer.

Si vous êtes en mesure de promouvoir la collaboration de personne-à-personne entre les ‘Réunions les Plus Importantes’, vous serez passé de la collaboration rampante vers une bonne marche. Et ceci est un progrès important! J’ai moi-même eu cette expérience avec notre organisation, et j’ai pu le voir chez les autres.

Les 2 prochaines étapes pour se déplacer vers la Course sont :

  • 3ème étape : Inviter les Partenaires à Collaborer
  • 4ème étape : Inviter les Clients à Collaborer

Je parlerai de ceci en détail dans mon prochain billet.